Pourquoi des « Terroirs sources » ?

De nombreuses initiatives en agroécologie – témoins vivants et réels de la biodiversité cultivée et de pratiques agricoles respectueuses de l’environnement – sont sources d’enseignement et peuvent aussi devenir des sites d’inspiration pour d’autres communautés rurales.
L’objectif de BEDE est d’accompagner durablement un certain nombre de ces terroirs et des collectifs qui les font vivre pour qu’ils diffusent dans leur voisinage et deviennent aussi visibles à plus grande échelle.

Nos partenaires dans les terroirs sources

En Afrique de l’Ouest :



Le réseau des agroécologistes grandit et se renforce avec la création du RéNAAT (Réseau des acteurs de l’agroécologie du Togo). › Voir la lettre que son président a envoyé à la coordinatrice des programmes de BEDE en Afrique de l’Ouest.

Assemblée générale constitutive du RéNAAT (Togo, juillet 2015)

Formation sur les semences au centre de formation du CD2A à Cinkassé (Togo) en février 2015 › Lire l’article paru dans les Nouvelles de BEDE (sept. 2015)


  • Au Bénin : l’ORAD à Djougou

Laboratoires Hors Murs (LHM) : Atelier sur les ravageurs du haricot niébé :
› Télécharger la fiche de synthèse : Lutte agroécologique contre les ravageurs des cultures de haricot katché et toura (niébé) dans la région de Djougou (Bénin)

Au Maghreb :
Photos de palmiers, de dattes et de la palmeraie de Beni Isguen (Mzab, Algérie)SANYO DIGITAL CAMERA
En Europe :