4 façons d’obtenir plus de fleurs de tomates pour produire des fruits

4 façons d’obtenir plus de fleurs de tomates pour produire des fruits
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Jetant un coup d’œil sur les feuilles de votre plant de tomate touffu, vous remarquez une petite fleur jaune. L’excitation s’installe. Alors vous attendez vos premiers fruits. Et continuez d’attendre.

Mais ces minuscules fleurs jaunes ne semblent jamais vous donner le fruit que vous recherchez. Aussi décourageant que cela puisse être, vous n’êtes pas seul.

Le plus souvent, ce sont des facteurs environnementaux qui causent ces maux de tête. Bien que nous ne puissions pas contrôler le temps, il existe plusieurs façons d’encourager la nouaison et de transformer ces jolies petites fleurs en délicieuses tomates sucrées.

3 raisons pour lesquelles vos fleurs de tomates ne fructifient pas

1. Température

Une chaleur excessive et prolongée avec des températures supérieures à 80 ° F provoque un stress chez les plants de tomates. Bien qu’ils puissent profiter de la chaleur, trop de chaleur peut causer une série de problèmes, y compris des problèmes de floraison.

Des périodes de stress prolongées envoient la plante en mode d’auto-préservation. La production de fleurs et de fruits nécessite beaucoup d’énergie et d’eau, encore plus à des températures élevées. Par conséquent, la plante arrête les processus de floraison et de fructification pour tenter de rester en vie et de réduire les besoins en eau et en énergie.

À l’autre extrémité du spectre, les coups de froid causeront également du stress et une réduction des fruits. Les tomates ne supportent pas le froid – même des règles mineures peuvent causer de graves dommages. Sans les bonnes conditions pour fructifier (températures chaudes supérieures à 65F), votre plante peut bloquer le développement au stade de la floraison.

2. Pollinisation insuffisante

Des plages de température ou d’humidité élevées tout au long de la journée et de la nuit peuvent avoir un effet négatif sur le pollen et le processus de pollinisation.

Une humidité élevée rend le pollen collant, l’empêchant de tomber de la fleur. Dans les régions chaudes et sèches, le pollen se dessèche et ne colle pas aux parties femelles de la plante et même sur le corps des pollinisateurs.

Ces problèmes peuvent avoir un impact sur l’autopollinisation des tomates, empêchant la fructification.

Un flux d’air insuffisant autour des plantes pour faciliter l’autopollinisation est un autre coupable. En fin de compte, la pollinisation doit avoir lieu avant que vos plantes ne produisent des fruits, c’est donc une caractéristique essentielle à laquelle il faut prêter attention.

3. Facteurs nutritionnels

Les plants de tomates ont besoin d’un sol riche et fertile pour produire des tomates dodues et saines. Cependant, lorsque vous cherchez à produire des fruits, l’azote n’est pas le nutriment que vous recherchez. L’azote facilite la croissance du feuillage, pas les fleurs et les fruits. Si vos fleurs ne fructifient pas, un excès d’azote dans le sol peut en être la cause.

Trop peu d’eau pourrait être un autre problème. Les nutriments ne sont absorbés que lorsqu’il y a suffisamment d’eau dans le sol. Un manque d’eau entraîne un mauvais développement des fruits, voire aucun, et peut contribuer à la chute des fleurs.

Un autre facteur potentiel est qu’il y a tout simplement trop de fleurs et de feuilles pour que les fruits nouent. Le feuillage supplémentaire provoque une compétition pour les nutriments dans la plante. Cela peut provoquer la chute des fleurs, ce qui réduit le rendement en fruits.

4 façons d’encourager les fleurs de tomates à fructifier

1. Augmenter la pollinisation

La pollinisation manuelle est un moyen simple et efficace de vous assurer d’obtenir autant de fruits que possible de vos plantes.

Même lorsque les températures sont idéales, la pollinisation manuelle est extrêmement utile et peut donner aux plantes le coup de pouce supplémentaire dont elles ont besoin.

Le moyen le plus simple de faciliter la pollinisation est de secouer ou de tapoter légèrement la plante avec précaution pour faire tomber le pollen des fleurs.

Pour essayer une autre technique, utilisez un petit pinceau en transférant le pollen de fleur en fleur comme le font les pollinisateurs. L’hygiène doit être une priorité lors de l’utilisation de cette méthode. La pollinisation croisée peut être évitée en utilisant différentes brosses pour différentes plantes et variétés de tomates.

Encourager les insectes pollinisateurs est également un must dans tout jardin potager. Les abeilles et autres insectes bénéfiques sont attirés par les fleurs lumineuses et nécessitent un accès facile à vos plants de tomates.

L’espacement correct des plants de tomates est impératif; cela facilite la circulation de l’air, ce qui facilitera le processus de pollinisation. Le bon espacement permettra également un accès facile aux plantes pour vous et les insectes nécessaires.

La plupart des pesticides nuisent aux abeilles et aux autres pollinisateurs. Au lieu d’utiliser des pesticides, essayez d’encourager d’autres insectes bénéfiques dans votre jardin, comme les guêpes et les coccinelles, pour s’attaquer à vos problèmes de ravageurs pour vous.

Lecture connexe: Comment polliniser à la main les fleurs de tomates et augmenter la production de fruits

2. Protéger des températures excessives

La meilleure façon de protéger les plants de tomates de la chaleur est de les planter de manière stratégique. Plantez des tomates là où l’ombre « naturelle » se forme, près des murs orientés à l’est par exemple.

Vous pouvez également créer de l’ombre en construisant des couvertures de rangée. Choisissez le bon tissu d’ombrage pour vos couvertures de rangée et assurez-vous qu’il y a une ouverture orientée vers l’est. Les tomates reçoivent le plein soleil du matin tout en étant protégées au maximum pendant les heures les plus chaudes de la journée. Les couvertures de rangées ont également l’avantage de protéger les plants de tomates des températures plus froides.

3. Arrosez correctement

Comme mentionné précédemment, un arrosage incorrect peut entraîner des problèmes nutritionnels qui empêchent la fructification. Mais cela peut également causer un stress sévère à la plante, attirant l’attention de la plante sur le fait de rester en vie plutôt que sur la production de fruits.

Arrosez toujours le sol directement, en utilisant une épaisse couche de paillis comme barrière pour empêcher les éclaboussures de terre sur les feuilles.

Arrosez lentement et profondément pour favoriser la croissance des racines vers le bas et pour saturer complètement toutes les parties du sol.

Ne jamais arroser au-dessus de la tête pour éviter que l’eau ne touche les feuilles et arroser régulièrement pour éviter le stress hydrique.

Voici notre guide pour arroser correctement les plants de tomates.

4. Fertiliser au bon moment

Les tomates doivent être fertilisées deux fois au cours de la saison de croissance – une fois peu de temps après la plantation pour favoriser la croissance et une fois juste après la floraison pour favoriser la fructification.

Manquer cette dernière fenêtre de fertilisation ou utiliser le mauvais engrais à ce moment-là contribue à des problèmes de fructification qui peuvent réduire le rendement global s’ils ne sont pas corrigés rapidement.

Appliquez un engrais NPK équilibré (10-10-10) lors de la plantation et passez à un engrais concentré en phosphore et potassium (5-10-10) dès l’apparition des premières fleurs. Cela aidera la plante à produire plus de fleurs et à diriger son énergie pour transformer ces fleurs en fruits.


Ces conseils aideront à réduire le stress de votre plant de tomate et à encourager la fructification.

En prime, beaucoup de ces conseils aident à lutter contre les maladies et les ravageurs, et rendent généralement vos plantes plus saines – tous des points positifs qui se traduisent par des rendements plus importants et meilleurs.



Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: 4 façons d’obtenir plus de fleurs de tomates pour produire des fruits
Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Le Monstera Deliciosa est une plante d’intérieur tendance et populaire en ce moment, et il est facile de voir pourquoi.…
Les plus grandes sources de pollution environnementales

Les plus grandes sources de pollution environnementales

La pollution liée à l’activité humaine est l’un des principaux enjeux de ces dernières années. Nos dirigeants et les différentes…
Comment garder un arbre à billets petit : un guide étape par étape

Comment garder un arbre à billets petit : un guide étape par étape

Vous avez donc décidé de vous procurer un arbre à argent pour votre espace, excellent ! Sauf que vous n’avez…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription