5 problèmes courants de tige de tomate et comment les résoudre

5 problèmes courants de tige de tomate et comment les résoudre
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Le fait malheureux de la culture de la tomate est que la plupart des jardiniers seront confrontés à un problème de plant de tomate à un moment donné de la saison.

Les problèmes sont normalement identifiés par l’apparence de la plante – branches flétries ou feuilles jaunies. Lors de la vérification de nos usines pour des problèmes potentiels, nous oublions souvent le centre de l’ensemble du processus – la tige.

Les problèmes de tige de tomate ont tendance à passer inaperçus jusqu’à ce qu’ils soient complètement incontrôlables. La croissance dense des feuilles et notre concentration sur les fruits détournent l’attention de ce système de transport essentiel qui, avec les racines, rend possible la production de fruits.

Prenez le temps pendant votre programme d’entretien régulier de vérifier ces cinq problèmes de tige de tomate. Plus tôt vous identifiez le problème, plus vite vous pourrez remettre votre plante en forme et prête pour la production.

1. Taches ou stries sombres

En commençant par le problème le plus provoquant la panique, nous avons des taches noires ou des stries le long des tiges de tomates. Comme les points noirs sont associés à la pourriture, trouver un point noir sur votre plante peut naturellement provoquer une grave alarme. Heureusement, la plupart des causes de ce problème courant peuvent être traitées.

Les causes premières et les plus probables sont le mildiou ou le mildiou. L’alternariose, causée par le champignon Alternaria solani, est identifié par des taches brun foncé ou noires sur toutes les parties de la pièce, y compris la tige. Les taches apparaissent normalement sur la tige juste au-dessus de la ligne du sol. L’alternariose est malheureusement un problème courant pour les jardiniers de tomates, mais cela s’accompagne de l’avantage d’un traitement facile. Retirez simplement toutes les feuilles infectées et appliquez un fongicide conçu pour lutter contre l’alternariose.

Le mildiou est beaucoup plus dangereux. Des taches noires ou violettes foncées se sont propagées des feuilles aux tiges remarquablement rapidement, indiquant la disparition imminente de vos plants de tomates.

Contrairement au mildiou qui peut être résolu s’il est découvert tôt, toutes les plantes présentant des signes confirmés de mildiou doivent être retirées du jardin et détruites pour éviter toute propagation à d’autres plantes de votre jardin.

2. Lésions

Si la tache sombre ressemble plus à une lésion qu’à une décoloration, vous avez peut-être affaire à un chancre de la tige Alternaria ou à un chancre bactérien.

Le chancre de la tige Alternaria n’est pas particulièrement courant chez les plants de tomates cultivés sur place, mais il n’est pas impossible de le rencontrer. Des chancres foncés se forment le long de la tige de la plante, s’agrandissant lentement vers l’extérieur en anneaux à mesure que la maladie progresse. Comme de nombreuses maladies fongiques graves, le chancre de la tige Alternaria est difficile à contrôler. Une fois qu’il est découvert, il est préférable d’arracher les plantes du jardin.

Un autre coupable potentiel est le chancre bactérien. Dans les tiges, il peut être identifié par des taches brunes ou des stries dans les lésions. Comme le mildiou, il n’existe aucun remède connu pour cette maladie. La meilleure défense contre le chancre bactérien est la prévention. Plantez des variétés de tomates résistantes aux maladies, pratiquez la rotation des cultures, gardez les plates-bandes exemptes de mauvaises herbes.

3. Bosses

Les tiges de tomates développent souvent de petites bosses blanches ou brunes sur les tiges. Ces petites excroissances peuvent sembler dangereuses, mais elles sont tout à fait normales et ne sont généralement pas alarmantes.

Les bosses blanches sont en fait des racines. Ou, pour être exact, la première étape d’une racine. Les nodules sont appelés initiales de racine et émergent le long de la tige où la plante produirait des racines si elle était souterraine.

Les initiales des racines se développent généralement lorsque la plante est soumise à un stress. Ce stress peut être causé par un certain nombre de facteurs, mais la réponse est généralement un arrosage excessif. Cela provoque un problème avec le système de transport interne de la plante, entraînant un blocage qui provoque l’émergence des nodules.

Les bosses peuvent également se former après une exposition à un herbicide. S’il y a d’autres signes d’exposition aux herbicides présents sur la plante, comme des feuilles enroulées, cela peut en être la cause.

Les bosses sur les tiges de tomates ne nécessitent pas de traitement car elles ne sont pas intrinsèquement nocives. Mais il est important d’identifier la cause du stress dans vos plants de tomates qui a entraîné les bosses. Une fois que vous avez identifié le racine du problème (excusez le jeu de mots), vous serez en mesure de corriger le facteur de stress et de ramener la plante en bonne santé.

4. Fissuration

Les jardiniers de tomates peuvent rechercher un certain nombre de coupables lorsqu’ils remarquent des tiges de tomates fissurées, sans tenir compte de la cause évidente – le vent.

La plupart des plants de tomates ont besoin de supports pour supporter le poids de la plante et l’empêcher de se casser ou de tomber. Sans support, même une légère brise peut exercer trop de pression sur la tige de la tomate, la faisant craquer.

Une autre cause fréquente est l’arrosage excessif. Si la plante absorbe trop d’eau à travers la tige, la pression peut faire en sorte que la tige se fende verticalement. Cependant, la plante montrera probablement des signes d’arrosage excessif bien avant une tige fendue.

Selon le site de la scission, le plant de tomate peut se réparer sans effets indésirables. Tenez la plante droite et rattachez-la aux supports, elle devrait cicatriser avec le temps. Si la fissure n’apparaît pas sur la tige principale et que cette tige ne contient aucun fruit, taillez simplement la tige.

5. Taches blanches

Les taches brunes ne sont pas la seule source de préoccupation – les taches blanches sont tout aussi alarmantes, sinon plus. Les taches blanches sur les feuilles de tomates sont généralement causées par l’oïdium, qui peut également affecter les tiges, mais pas aussi intensément.

La pourriture du bois ou la pourriture sclérotique de la tige, en revanche, se présente d’abord sur les tiges (comme son nom l’indique). Les tiges développent des lésions couvertes de moisissure blanche et pelucheuse près de la base de la plante.

Un exemple de pourriture sclérotique sur une tige de concombre.

Les conditions froides et humides favorisent la propagation de cette maladie fongique, qui est aggravée par une aération insuffisante autour de la plante.

Bien que la pourriture du bois soit plus courante dans la production de tomates à grande échelle, elle a souvent un impact sur les jardiniers amateurs.

Une fois la maladie identifiée, la plante doit être enlevée et détruite immédiatement. Non seulement cette maladie est incroyablement dangereuse pour de nombreuses plantes de votre jardin et se propage facilement, mais elle peut également rester dans le sol jusqu’à 10 ans, ce qui la rend presque impossible à éliminer.

Pratiquez une bonne hygiène de jardin en désinfectant tous les outils et en détruisant complètement toutes les plantes affectées. Assurez-vous que le sol est bien drainé avant de planter et espacez les plantes pour une meilleure aération entre les feuilles.

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: 5 problèmes courants de tige de tomate et comment les résoudre
Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Le Monstera Deliciosa est une plante d’intérieur tendance et populaire en ce moment, et il est facile de voir pourquoi.…
Les plus grandes sources de pollution environnementales

Les plus grandes sources de pollution environnementales

La pollution liée à l’activité humaine est l’un des principaux enjeux de ces dernières années. Nos dirigeants et les différentes…
Comment garder un arbre à billets petit : un guide étape par étape

Comment garder un arbre à billets petit : un guide étape par étape

Vous avez donc décidé de vous procurer un arbre à argent pour votre espace, excellent ! Sauf que vous n’avez…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription