7 conseils pour cultiver de grandes plantes d’intérieur en canne à sucre

7 conseils pour cultiver de grandes plantes d’intérieur en canne à sucre
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Si vous prenez bien soin d’un Dieffenbachia, il peut grandir jusqu’à dépasser vos meubles, créant ainsi une petite partie de la jungle dans votre maison. Mais dans un environnement intérieur, il n’est pas toujours facile d’entretenir votre plante pour qu’elle atteigne sa taille maximale. C’est pourquoi nous avons établi cette liste de conseils pour encourager une Dumb Cane à devenir grande, pleine et forte.

La lumière du soleil est le facteur le plus important dans la croissance d’un Dumb Cane, alors gardez le vôtre dans un endroit lumineux. Il est également important de bien l’arroser et de lui fournir un peu d’engrais pour compléter son alimentation. Maintenez un taux d’humidité supérieur à 60 % si possible, et rempotez régulièrement votre Dieffenbachia dans des récipients plus grands.

Les Dieffenbachia en bonne santé poussent généralement à un rythme d’environ 2 pieds par an. Si votre plante semble se relâcher, elle ne reçoit probablement pas assez d’un facteur de croissance crucial comme l’eau ou la lumière du soleil. N’hésitez pas à consulter cette liste pour vous faire une idée des besoins de votre Dieffenbachia ! Voici nos 7 conseils pour faire pousser un Dieffenbachia géant.


#1 : Choisissez le bon type de canne à pommeau.

Dieffenbachia n’est pas une simple plante – c’est un genre entier qui contient plus de 50 espèces, dont des dizaines de variétés différentes qui sont couramment cultivées comme plantes d’intérieur. Leur taille maximale peut varier considérablement d’une variante à l’autre. Si vous espérez cultiver un Dumb Cane monstrueux, vous devrez choisir un cultivar avec le bon potentiel.

Voici quelques exemples de grosses cannes à pommeau, toutes capables de pousser de 2 à 3 mètres de haut dans de bonnes conditions :

  • Dieffenbachia seguine. C’est l’une des variétés les plus communes, et la plus susceptible d’être vendue simplement comme « Dieffenbachia ». Elle présente des feuilles larges avec d’étroites bandes blanches sur un fond vert foncé.
  • Dieffenbachia Snow. Subtil mais beau, avec de vives mouchetures d’argent et de blanc parsemant son feuillage.
  • Dieffenbachia Honeydew. L’une des variétés les plus brillantes, les feuilles de la variété Honeydew sont jaune vif au centre, passant au vert lime, avec une bande vert plus foncé entourant le bord extérieur.
  • Dieffenbachia Mary. Connu pour sa croissance rapide, ce cultivar est un bon choix si vous ne voulez pas attendre longtemps pour un gigantesque Dumb Cane. Ses feuilles éblouissantes sont parsemées d’une gerbe chaotique de vert profond et de jaune.

En revanche, vous voudrez éviter ces variétés, qui ont été sélectionnées pour s’adapter à des espaces plus restreints :

  • Dieffenbachia Compacta. L’aspect moucheté est très similaire au Dieffenbachia Mary, mais celui-ci n’atteindra pas beaucoup plus haut que 3 pieds de haut.
  • Dieffenbachia Camille. Ce cultivar plus court a une flamme audacieuse de blanc crème au centre de chaque feuille, qui apparaît plus large si la plante reçoit beaucoup de lumière.
  • Dieffenbachia maculata. Assez compact, avec des feuilles pointues et panachées.
  • Dieffenbachia Tropical Tiki. Il s’agit d’une variante de D. maculata qui comprend des marques subtiles gris argenté en plus des marques vertes et blanches plus communes.

Choisissez bien votre plante – il est beaucoup plus difficile de faire pousser une grande Dumb Cane si vous vous battez contre sa génétique !


#2 : L’éclairage est la clé

N’importe quel culturiste vous dira que vous ne pouvez pas prendre de la masse si vous ne consommez pas beaucoup de calories. C’est aussi vrai pour votre Dumb Cane, sauf que ses calories proviennent de la lumière du soleil au lieu du steak et du quinoa. Malheureusement, les jardiniers d’intérieur inexpérimentés placent souvent leurs Dieffenbachias dans des pièces peu éclairées et se demandent ensuite pourquoi leurs plantes sont maigres.

Cette erreur résulte probablement de la crainte des dangers de la lumière directe du soleil. Les Dumb Canes ont des feuilles fines qui brûlent facilement lorsque les rayons du soleil les frappent de plein fouet. Mais cela ne signifie pas qu’ils aiment vivre dans l’obscurité ; cela signifie simplement qu’ils ne peuvent pas s’asseoir juste à côté d’une fenêtre non ombragée orientée au sud.

Pour aider votre Dieffenbachia à devenir fort, laissez-le dans un endroit où la lumière du soleil ambiante est suffisamment forte pour que vous puissiez lire les petits caractères sur votre facture de téléphone portable. Une fenêtre orientée vers l’est est souvent un excellent choix car elle sera la plus lumineuse lorsque l’air est le plus frais, ce qui réduit le risque de coup de soleil. Si la pièce est principalement exposée au sud ou à l’ouest, gardez votre Dieffenbachia à une distance de 3 à 6 pieds de toute fenêtre, ou suspendez des stores semi-opaques pour le couvrir.

C’est aussi une bonne idée de tourner le pot de votre plante tous les 3 à 5 jours pour qu’elle ait du soleil de tous les côtés. Cela aidera votre canne à sucre à rester bien arrondie au lieu de s’incliner vers la lumière.


#3 : Ne déshydratez pas votre pot de fleurs.

Certaines plantes d’intérieur commencent à s’affaisser, à se ratatiner et à devenir craquantes dès que leur terreau se dessèche. Les dieffenbachias ne sont pas si fragiles, et ils peuvent souvent tenir le coup pendant une période étonnamment longue, même dans des conditions sèches. Cette résistance a toutefois un inconvénient : elle peut conduire les propriétaires à négliger l’arrosage, ce qui entraîne un retard de croissance.

Même si elle ne montre pas de signes immédiats de détresse, une canne à pommeau dans un sol trop sec ne peut pas se développer. Chaque fois que vous laissez les racines s’assécher complètement, vous stoppez net la croissance de votre plante.

La meilleure façon de s’assurer que votre Dieffenbachia a assez d’humidité pour devenir grand et haut est de surveiller de près le sol dans son pot. Vous devez arroser dès que les deux premiers centimètres de terre sont secs – à ce moment-là, il doit rester un peu d’humidité au fond du pot, mais pas au point que les racines suffoquent si vous en rajoutez.

Pour plus de certitude, vous pouvez tester les parties inférieures du sol avec un bâton de bois fin, comme une brochette de barbecue. Enfoncez-la jusqu’à la base du pot et laissez-la en place pendant environ une minute avant de la retirer.

Si votre sonde revient sèche ou seulement légèrement humide, allez-y et arrosez votre canne à sucre. Si le bois est trempé et couvert de terre, vous pouvez attendre quelques jours de plus. Vous ne voulez pas avoir à estimer l’humidité d’un bâton de bois ? Vous pouvez utiliser un humidimètre de sol, qui donne des indications claires et faciles à comprendre.

Quelle que soit la méthode que vous préférez, testez le sol de votre canne à sucre à peu près tous les 3 à 5 jours. Vous pouvez ajuster ce calendrier un peu au cours de l’année – votre plante n’utilisera pas autant d’eau en hiver, elle n’aura donc pas besoin de contrôles aussi fréquents.


#4 : Assurez-vous que votre plante prend ses vitamines

La lumière et l’eau sont les principaux moteurs de la croissance, mais votre Dieffenbachia a également besoin du bon mélange de nutriments pour produire de nouvelles feuilles et tiges saines. Vous devrez les fournir sous forme d’engrais.

L’engrais pour plantes d’intérieur existe sous de nombreuses formes, mais nous recommandons généralement d’utiliser le type que vous pouvez ajouter à l’eau de votre Dieffenbachia. Cela nécessite une application plus fréquente, mais permet une plus grande précision dans le dosage, ce qui vous permet d’augmenter ou de diminuer la dose en fonction des besoins de la plante. Celui-ci est un excellent choix, tout comme n’importe quelle autre option qui fournit un rapport 2:2:2 d’azote, de phosphore et de potassium.

Vous ne devez fertiliser un Dieffenbachia que lorsqu’il est en pleine croissance. À moins que vous ne viviez sous les tropiques, cette période se limite au printemps et à l’été. Fertiliser une fois par mois pendant la saison de croissance est généralement suffisant, et c’est souvent une bonne idée de commencer avec la moitié du dosage recommandé sur l’emballage. N’oubliez jamais qu’une surdose d’engrais tuera votre Dumb Cane beaucoup plus rapidement qu’une pénurie.


#5 : Le drainage, c’est important

Nous avons expliqué combien il est important de bien arroser et fertiliser votre plante, mais saviez-vous que ces deux tâches sont beaucoup plus faciles si vous plantez votre Dieffenbachia dans le bon type de sol ?

La composition du mélange de terreau détermine la vitesse à laquelle l’humidité et les minéraux s’écoulent dans le pot. Un sol à drainage rapide est préférable – il est moins susceptible de devenir boueux et d’étouffer les racines de votre plante, ou d’accumuler des concentrations nocives d’engrais. Un sol aéré permet d’hydrater plus facilement votre Dieffenbachia et de compléter son alimentation sans en abuser.

Les meilleurs sols sont composés principalement de grosses particules qui laissent de l’espace pour que l’eau puisse circuler, ainsi que de suffisamment de matière organique spongieuse pour empêcher les racines de se dessécher totalement. Nous recommandons un mélange de 10% de lombricompost, 25% de coco, 25% de copeaux d’écorce de conifères et 40% de perlite à gros grains. (Pour en savoir plus sur le meilleur sol pour votre canne à pommeau, cliquez ici).

Pour obtenir les meilleurs résultats de ce mélange de rempotage, assurez-vous de bien le saturer chaque fois que vous arrosez. Toute la masse de terre doit être imbibée, avec un peu de liquide s’écoulant de la base du pot. Cela permet de s’assurer que les racines sont bien hydratées et d’éliminer l’excès de sels minéraux que votre engrais a laissé derrière lui.

C’est aussi une bonne idée d’effectuer un nettoyage plus approfondi du sol tous les 1 à 2 mois pendant la saison de croissance. Un rinçage du sol est comme un arrosage ordinaire, mais avec beaucoup plus de liquide – utilisez 4 à 6 fois le volume total de votre contenant de Dumb Cane’s. L’eau distillée ou filtrée est la meilleure solution. (Ne procédez à cet arrosage que si votre plante est correctement plantée dans un récipient dont le fond comporte un trou de drainage – ce qui devrait être le cas !)


#6 : Faites de la place pour les racines

Lorsque votre canne à sucre devient plus grande, plus large et plus feuillue, elle a besoin de plus d’eau et de nutriments, et son système racinaire doit se développer pour répondre à la demande. Si les racines n’ont pas de place pour s’étendre, la croissance de votre plante s’arrêtera, tant au-dessus qu’au-dessous du sol.

Vous devrez parfois déplacer votre Dieffenbachia dans un pot plus grand si vous voulez qu’il continue à grandir. Nous vous recommandons de le transplanter tous les 2 ans pour une croissance maximale. Le meilleur moment pour rempoter est au début du printemps.

Ne soyez pas trop gros et trop vite. Si vous donnez à votre Dieffenbachia l’équivalent d’une maison de maître, vous augmenterez les chances qu’il soit trop arrosé, car l’humidité met plus de temps à s’évaporer d’un grand volume de terre. Chaque fois que vous rempotez votre Dieffenbachia, donnez-lui environ 20 % d’espace en plus qu’avant (une règle simple consiste à choisir un pot de 5 cm de diamètre en plus).

Un rappel important : utilisez toujours un pot avec des trous de drainage. S’il n’y a aucun endroit où l’eau peut aller après être sortie du sol, vous aurez les mêmes problèmes qu’avec un sol trop dense.

Avant d’installer votre canne à pommeau dans sa nouvelle maison, vérifiez si elle n’a pas de racines. Cette condition est facile à repérer : elle signifie que les racines sont comprimées en une masse serrée dans la forme de leur contenant. Avant la transplantation, écartez doucement les racines serrées avec vos doigts pour leur donner un peu plus d’espace pour respirer. Consultez notre article sur le rempotage des cannes à sucre pour plus de conseils.


#7 : De l’air humide pour une croissance saine

Parce que les Dieffenbachias ont évolué dans les forêts tropicales, leur version de la bonne vie implique pas mal d’humidité. Ils n’ont pas besoin d’un environnement aussi moite que la jungle, mais si vous pouvez maintenir l’humidité ambiante au-dessus de 60%, votre Dieffenbachia vous en remerciera.

Si vous avez l’espace et le budget pour cela, un humidificateur portable est la meilleure façon de donner à votre plante l’humidité dont elle a besoin. Vous pouvez simplement régler le niveau souhaité et laisser la machine faire le travail.

Il existe également quelques astuces passives qui peuvent aider. La première consiste à placer votre canne à pommeau dans une pièce déjà humide, comme la salle de bain ou la cuisine. Une autre consiste à le placer à côté des autres plantes d’intérieur qui aiment l’humidité, créant ainsi un microclimat humide dans un coin de votre maison. Placer le pot sur un plateau de galets permet également d’augmenter un peu l’humidité locale.

L’humidité favorisant la croissance des racines, elle est particulièrement utile lorsque vous venez de rempoter votre Dieffenbachia. Il est parfois judicieux de placer un sac en plastique transparent sur le feuillage de votre Dieffenbachia ou de placer la plante entière dans un terrarium en verre pendant qu’elle se remet de sa transplantation.


Réflexions finales

La plupart des Dumb Canes seront heureux de devenir grands et forts si les conditions le permettent. En fait, de nombreux propriétaires trouvent que le véritable défi consiste à les contenir ! Si vous fournissez les conditions de base pour la croissance, vous pouvez avoir une énorme plante d’intérieur plus vite que vous ne le pensez. Nous espérons que nos conseils vous aideront à faire pousser le Dieffenbachia géant de vos rêves.

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: 7 conseils pour cultiver de grandes plantes d’intérieur en canne à sucre
Comment garder un Monstera Deliciosa de petite taille : 3 conseils pour des plantes faciles à gérer

Comment garder un Monstera Deliciosa de petite taille : 3 conseils pour des plantes faciles à gérer

Nous avons tous vu les photos sur Instagram du Monstera Deliciosa follement énorme qui semble envahir une pièce. Bien que…
Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Le Monstera Deliciosa est une plante d’intérieur tendance et populaire en ce moment, et il est facile de voir pourquoi.…
Les plus grandes sources de pollution environnementales

Les plus grandes sources de pollution environnementales

La pollution liée à l’activité humaine est l’un des principaux enjeux de ces dernières années. Nos dirigeants et les différentes…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription