Bénin

Poursuite du programme de recherche action paysanne sur la culture du niébé en agroécologie paysanne (3-7 juillet 2018)

L’engagement conjoint de l’ORAD et de BEDE pour une recherche-action pour la production du niébé en agroécologie paysanne au Bénin se poursuit et les deux associations ont organisé un espace d’échange de savoirs entre paysans engagés dans ce dispositif “Laboratoire Hors Murs” et le professeur Amadou Coulibaly, enseignant à l’IPR de Katibougou (Mali).
Ces échanges se sont déroulés du  3 au  7 Juillet 2018 à la ferme école Tchaoun Fora, dans la commune de Djougou au Bénin. Ils ont essentiellement tourné autour de la biodiversité du niébé, la formulation des bio pesticides, et l’identification des insectes amis et ennemis du paysan. Un bilan détaillé du dispositif expérimental mis en place en 2017 et un tableau comparatif des variétés de niébé Katche et Toura, et autres haricots, ont été produits.  Plusieurs supports de valorisation des résultats de ces échanges sont prévus.

> Pour en savoir plus, voir aussi ce qui a précédé

Conférence-débat “Agroécologie et semences paysannes” (6 juillet 2018)

L’agroécologie et la biodiversité des semences paysannes ont été au centre d’une conférence-débat à  l’université de Parakou au nord du Bénin le vendredi 6 Juillet 2018. Accueillie par la faculté d’agronomie de Parakou, organisée par ORAD et BEDE, et animée par le professeur Amadou Coulibaly enseignant chercheur à l’IPR de Katibougou (Mali), cette conférence a réuni ONG, universitaires, associations, étudiants, paysans autour d’une question commune : en quoi l’agroécologie paysanne est elle une alternative pour les paysans béninois pour faire face au changement climatique et relever le défi de la souveraineté alimentaire ?