Biogaz : projet d’avenir tourné vers l’indépendance énergétique de la France

Biogaz : projet d’avenir tourné vers l’indépendance énergétique de la France
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Alors que la France cherche de plus en plus à obtenir une certaine dépendance énergétique tout en produisant le plus possible sur son territoire, le marché du gaz se tend vis-à-vis des importations. Avec les solutions alternatives et qui utilisent des ressources plus faciles à exploiter, de façon homogène sur tout le territoire : le biogaz arrive donc comme solution la plus adaptée.

REPowerEu : lorsque l’Europe tend vers un plan d’ampleur sans précédent vers les solutions naturelles et durables

Pour gagner en indépendance énergétique en Europe et dans chaque pays souverain, tout en respectant le plus possible les accords de Kyoto : l’Europe a mis en place un plan d’ampleur visant à accélérer les énergies alternatives et densifier chaque réseau localement par de multiples solutions. La Commission Européenne a de ce fait mis en place le 18 mai dernier REPowerEu : un plan d’ampleur de 300 milliards d’euros qui vise à obtenir une plus grande indépendance énergétique dans les 5 ans à venir. Une véritable aubaine pour l’écologie, car REPowerEu se base sur les énergies renouvelables et les économies d’énergie. Qui étaient défendues par toutes associations, partis verts depuis des décennies et en connaissant les bénéfices.

Une nouvelle ère se prépare à chaque strate de la société pour pouvoir tenir les engagements signés par l’Europe à propos des émissions de gaz, via l’échéance fixée en 2030. Les énergies renouvelables vont donc revêtir un caractère stratégique pour réussir à tenir les objectifs gravés dans le marbre et y arriver dans les délais impartis. Puisque la plus grosse étape sera symboliquement celle de 2050 (le demi-siècle) : avec 50 % d’énergies renouvelables à couvrir dans toute l’Europe grâce aux énergies vertes.

Gaz verts – biogaz : la solution pérenne pour tous

Le biogaz a une place centrale au cœur du projet REPowerEu pour pouvoir rapidement gagner en indépendance énergétique dans l’hexagone et dans toute la Communauté Européenne d’ici à 2030. Car les gaz verts représentent un formidable levier de croissance pour les énergies renouvelables (aux antipodes du gaz de Schiste) tout en offrant des outils de développements locaux, tout en réduisant l’impact carbone. En effet, il sera possible de faire créer de multiples espaces de stockages externes et produire du biogaz un peu partout sur le territoire. Cela est rendu possible grâce à un gazomètre stockant le biogaz, construit en tissus techniques spécifiques, résistants à toutes les conditions climatiques et pouvant être utilisé via :

  • Des unités de méthanisation en exploitations agricoles indépendantes.
  • Des unités de méthanisation en groupements d’exploitants agricoles.
  • Des unités de méthanisation industrielles, devenant de ce fait plus responsables.
  • Des unités de méthanisation de biodéchets, de déchets organiques à l’échelle du territoire.
  • Des stations d’épuration existantes.
  • Des Installations de Stockage de Déchets Non Dangereux (ISDND).

Ce formidable maillage territorial permettra aussi :

  • De densifier le réseau, partout où il sera possible d’en implanter.
  • D’obtenir une production homogène.
  • De considérablement réduire le bilan carbone pour la production de gaz / biogaz / gaz vert.
  • De tendre de façon croissante vers une autonomie énergétique qui sera produite localement (et faire baisser la part de gaz importé).

Gazomètres : des vecteurs de développement durable

Les gazomètres sont donc des éléments cruciaux pour pouvoir arriver à des résultats probants, rapides et qui s’inscrivent dans la durée dans tout un pays. D’ailleurs, certaines entreprises spécialisées ont heureusement su agir bien avant ce signe fort de la Communauté Européenne : maîtrisant le procédé du biogaz depuis plus d’un siècle. Comme à l’image de l’entreprise Membrane Systems Europe B.V. – site internet disponible ici : biogasmembrane.com/fr/ – qui développe des projets de gaz vert et démontre aux acteurs locaux / nationaux que le biogaz est une solution d’avenir.

Le gaz vert / le biogaz peut aussi être :

  • Une modeste source d’emplois très localisés, mais à l’échelle de tout un territoire pour gérer les gazomètres.
  • Une solution supplémentaire pour utiliser des ressources existantes par les exploitants agricoles et les valoriser.
  • Un levier pour encore mieux exploiter des installations fonctionnant depuis longtemps, comme les stations d’épuration.
  • Un moyen très efficace pour faire baisser les importations.
  • Un sérieux levier pour empêcher l’implantation d’autres types de gaz qui pollueraient les sols / la nature, grâce à une grande densité de gazomètres occupant la place en amont.

C’est en prenant une certaine hauteur qu’il sera alors envisageable d’apporter des solutions adaptées, de proximité (local), avec une vision plus importante (national) jusqu’à grande échelle (européenne et mondiale). Certes, aucune solution n’est une baguette magique capable de résoudre des décennies d’erreurs stratégiques. En revanche, les biogaz permettront d’aller vers un autre choix sociétal qui misera sur le développement local densifié et durable : où tout le monde pourra apporter une pierre à l’édifice. Le biogaz arrive à un moment opportun pour pousser les énergies renouvelables, à enfin occuper la place qui leur revient. En amorçant un virage à 180° et en rendant une planète plus propre aux nouvelles générations qui arriveront.

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Biogaz : projet d’avenir tourné vers l’indépendance énergétique de la France
Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Comment maintenir une Monstera Deliciosa en pleine croissance ?

Le Monstera Deliciosa est une plante d’intérieur tendance et populaire en ce moment, et il est facile de voir pourquoi.…
Les plus grandes sources de pollution environnementales

Les plus grandes sources de pollution environnementales

La pollution liée à l’activité humaine est l’un des principaux enjeux de ces dernières années. Nos dirigeants et les différentes…
Comment garder un arbre à billets petit : un guide étape par étape

Comment garder un arbre à billets petit : un guide étape par étape

Vous avez donc décidé de vous procurer un arbre à argent pour votre espace, excellent ! Sauf que vous n’avez…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription