La COFERSA (Convergence des Femmes Rurales pour la Souveraineté Alimentaire) est une organisation réunissant 36 coopératives de femmes rurales. Elle œuvre pour augmenter le pouvoir économique et le statut social et politique de ses membres, répartis dans six régions du Mali.
La COFERSA soutient la capacité des paysannes dans des actions de plaidoyer et de production agroécologique afin de favoriser la souveraineté alimentaire.
Son siège est situé à Sikasso, au Sud-Est du Mali. Elle gère des plantations collectives et une maison des semences. Elle est actuellement présidée par Mme Alimata Traoré.

Depuis sa création, les femmes de la COFERSA travaillent à la valorisation des produits locaux qu’elles transforment. BEDE la soutient en organisant avec elle des formations (Atelier “Consommer local”), et en l’aidant aussi par exemple à élaborer des étiquettes expliquant les propriétés des produits locaux qu’elles commercialisent (exemple du Datu ci-contre). En 2010, la COFERSA a organisé la Journée de l’alimentation à Sikasso (> voir la vidéo de cette journée : “Bien se nourrir avec les produits locaux”), où la présidente Alimata Traoré explique aussi les objectifs de la COFERSA)

Dans la continuité de ce travail, BEDE et la COFERSA ont produit en 2015 un livret bilingue “Consommer la biodiversité locale pour mieux se nourrir”. > A lire en ligne

 

Depuis 2009, la COFERSA s’organise pour reconquérir la biodiversité agricole et les savoir-faire détenus par les femmes pour la valorisation des semences paysannes.

> Formation “Produire ses semences locales en agroécologie paysanne” (Sikasso, nov. 2016)

Lire l’article “Des femmes championnes de la préservation des semences locales” de Nourou-Dhine Salouka sur le site de la Caravane ouest africaine pour la convergence des luttes pour la terre, l’eau et les semences.