“Le palmier dattier raconté par un
cultivateur”

par Nourredine Ben Saadoun
et Nordine Boulahouat
BEDE, 2010

(en français en en arabe)

Lors d’une longue période de convalescence suite à une chute d’un palmier en avril 2008, Nourredine Bensaadoune va commencer à jeter sur une feuille les premiers mots d’un témoignage de fellah d’oasis et d’un professionnel du dattier spécialisé. Nous nous sommes tout de suite enthousiasmés avec lui de la possibilité, enfin, de restituer l’essentiel de ses connaissances dans un livre original : “Le palmier dattier raconté par un cultivateur”.

Couv livre palmier en fr couv livre palmier en arabe

Il y a des connaissances sur les plantes cultivées que les chercheurs des stations et des laboratoires ne peuvent pas avoir. Seul le paysan, observateur quotidien, peut accumuler dans le temps, cycle après cycle, par ses observations, ses intuitions, ses initiatives et son expérience, des informations et une compréhension intime de la plante qu’il cultive.

Lorsqu’on parle du palmier dattier, c’est d’autant plus vrai que la vie de la strate palmée (opérations culturales, mais aussi insectes et maladies et autres détails physiologiques) n’est accessible qu’aux acrobates qui pénètrent régulièrement dans le cœur de la couronne. C’est ce fellah expert qui détient la clé de l’accès aux données de la biologie des palmiers, d’autant plus que son interprétation holistique permet d’en décoder l’essence.

Mais il est très difficile de faire seul ce travail d’ « archéologue » de ses propres savoirs et pratiques. Nourredine a trouvé en Nordine Boulahouat, membre de BEDE, l’interlocuteur qu’il lui fallait, un interlocuteur ayant de bonnes connaissances en agronomie, curieux et averti, et ayant lui-même une pratique agricole.

L’un des objectifs principaux du travail de BEDE est d’établir et de renforcer les liens entre les différents acteurs de la biodiversité cultivée et le grand public. Cet ouvrage témoigne de notre volonté de rendre visible les connaissances et les savoir-faire des agriculteurs qui ont à cœur d’entretenir et de développer la diversité des plantes qu’ils cultivent.
Notre objectif est de confronter, complémenter les savoirs du monde des praticiens et les savoirs scientifiques, d’accéder à une nouvelle forme de compréhension, et de renouveler nos modes de pensée, par une appréhension du réel plus complète, plus holistique, et plus partageable.

Nous envisageons ce livre comme le premier d’une collection qui poursuivra ce dialogue des savoirs avec d’autres maîtres-paysans, ceux qui assument une intimité longue avec une plante cultivée, en l’approchant à la fois dans sa nature biologique mais aussi dans sa diversité génétique et ses aptitudes. Véritables interprètes de la domestication réciproque entre les plantes et les humains dont Nourredine Ben Saadoun est un digne représentant.

› Voir aussi le catalogue si vous souhaitez commander cet ouvrage