Figues Kabylie (Algérie)KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERAGimios irrig olivier nov 2012
Etapes

1. Produire un état des lieux documentaire sur les dispositifs de recherche-action et de recherche collaborative pour la biodiversité cultivée. (voir ci-dessous Expériences de recherche-action collaborative en agrobiodiversité) 2. Faire émerger les questions des praticiens de terrain. 3. Organiser un premier échange entre chercheurs, universitaires et praticiens, sur le terrain, afin de faire découvrir aux uns et aux autres des situations concrètes, discuter des thématiques possibles pour des recherches collaboratives, définir les premières étapes et modalités pertinentes pour les démarrer. 4. Organiser sur chaque territoire des ateliers d’échanges entre différentes parties prenantes (praticiens locaux, collectivités locales, ONG, institutions techniques, laboratoires de recherche) sur les questions et thématiques de recherche-action et sur les méthodes mises en place pour les réaliser. 5. Construire un séminaire international de synthèse des démarches collaboratives engagées et de leurs premiers résultats dans les différents terroirs-sources (27 au 29 avril 2015) et ouvrir la réflexion lors d’un forum public (30 avril 2015). 6. Produire un document de synthèse, traduit ensuite en un projet de recherche-action plus ambitieux, avec des propositions méthodologiques précises et originales en matière de recherche collaborative. 7. Produire un ou des documents à vocation méthodologique en matière de démarches collaboratives en agrobiodiversité, accessibles à des acteurs en formation, en France, au Maghreb et en Afrique de l’Ouest. (voir ci-dessous les Fiches de synthèse des ateliers)

Résultats

†††††††† RENCONTRES ET RESTITUTION PUBLIQUE :

Séminaire international

Forum

SYNTHÈSE ET COMMUNICATION :

†††† Expériences de recherche-action collaborative en agrobiodiversité : Synthèse pour orienter l’action, par Pascale Moity-Maizi (Montpellier Sup Agro, UMR Innovation) et Bérangère Storup (Fondation Sciences citoyennes)

†††† Conceptions participatives et engagements collaboratifs pour l’agrobiodiversité. Nouvelles postures, apprentissages et incertitudes d’une nouvelle vague de projets de recherche-action en faveur de la transition agroécologique. Communication de Pascale Moity-Maizi (Supagro, UMR Innovation) et Bérangère Storup (Fondation Sciences Citoyennes), Colloque international “Chercheur.es et auteur.es de la participation. Liaisons dangereuses et relations fructueuses”, Maison des Sciences de l’Homme, Paris Nord, 29/30 janvier 2015. Résumé de la communication.

†††††††† FICHES DE SYNTHÈSE DES ATELIERS :

†††††††† Démocratiser la recherche en agroécologie paysanne en Lodévois et Larzac (France)

Diversification des cépages et plants paysans en Minervois (France)

Gestion autonome de l’eau en arboriculture en Minervois (France)

Lutte agroécologique contre les ravageurs des cultures de haricot katché et toura (niébé) dans la région de Djougou (Bénin)

Valorisation de la biodiversité du figuier à Beni Maouche, wilaya de Bejaïa (Algérie)

Valorisation économique de la biodiversité du palmier-dattier du Mzab (Algérie)

PRÉSENTATION DES AVANCÉES SCIENTIFIQUES DU PROJET LHM/OUTDOORS (CA130051), Fondation Agropolis, 12 mai 2016 (Pdf du Diaporama)

Chercheures, étudiant, et paysans de l’ORAD sur un champs de niébé au Bénin (région de Djougou) dans le cadre de l’atelier des Laboratoires Hors Murs “Lutte agroécologique contre les ravageurs des cultures de haricot katché et toura (niébé)” (août 2014).

†††††††† L’ACTION DES LABORATOIRES HORS MURS SE POURSUIT AU BÉNIN (2017)

> Formation sur la gestion des ravageurs en agroécologie paysanne dans le nord du Bénin (juillet 2017)

 

> Organisation du dispositif