Veilles citoyennes :

Ces dispositifs facilitent la fluidité entre structures d’information citoyennes capables d’analyser les facteurs qui ont une incidence sur la biodiversité agricole et alimentaire, concernant entre autres :

les innovations biotechnologiques

les réglementations des accords internationaux

Pour BEDE, en relation étroite depuis de nombreuses années avec des organisations sources d’informations, la participation à ces veilles consiste en un travail de mise en relation, de traduction, et de diffusion, avec Inf’OGM (veille citoyenne critique sur les OGM), GRAIN (sur la privatisation des semences, les accords bilatéraux…), ETC Group (sur la biopiraterie, les nanotechnologies) et plus récemment avec le Centre for Agroecology, Water and Resilience (CAWR), Coventry University, sur la démocratisation de la recherche agricole.
BEDE soutient la mise en place de services spécialisés d’information sur les enjeux des semences dans les coordinations d’organisations paysannes, en particulier avec le RSP (Réseau Semences Paysannes).

Veille sur les OGM avec Inf’OGM

Veille juridique sur les réglementations sur les semences
avec
Inf’OGM et le
RSP

Articles sur ce site :

› Privatisation du vivant par les nouvelles techniques de biotechnologies (sept. 2015)