Comment forcer les hévéas à se ramifier et à pousser comme vous le souhaitez ?

Comment forcer les hévéas à se ramifier et à pousser comme vous le souhaitez ?
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Soyons honnêtes, tout le monde aime les plantes d’intérieur qui nous récompensent par une croissance vigoureuse. C’est la raison principale pour laquelle les plantes d’hévéa (Ficus elastica) sont des ajouts si populaires dans nos maisons. Il suffit de leur donner un bon emplacement pour qu’elles poussent… beaucoup. Cependant, s’il est laissé à lui-même, l’hévéa ne se ramifie pas facilement et, sans une petite intervention, vous risquez de vous retrouver avec une seule tige allant du sol au plafond.

Peut-on forcer un arbre à caoutchouc à se ramifier ? En raison du port naturel de l’hévéa, la ramification se produit rarement de manière naturelle (surtout chez les jeunes plantes). Il est donc nécessaire de tailler la plante pour favoriser la ramification par le biais des nœuds de la tige. En pinçant ou en coupant les nouvelles pousses, la plante commencera à produire de nouvelles branches sous la coupe.

Cette pratique n’est pas pour les âmes sensibles. En tant qu’amateurs de plantes, nous faisons de notre mieux pour nourrir nos plantes d’intérieur et les garder en bonne santé, aussi l’idée de couper des plantes par ailleurs heureuses semble un peu effrayante. Cependant, la taille des tiges de l’hévéa, parfois de manière drastique, est de loin la meilleure façon de promouvoir la ramification pour un aspect plus complet et plus touffu.


Que peut-on attendre d’une plante d’intérieur d’hévéa ?

Il y a une raison pour laquelle votre plante d’hévéa s’élance vers le ciel. Dans leur habitat d’origine, dans les forêts tropicales de l’Asie du Sud-Est, les forêts sont denses et diversifiées, avec de nombreuses plantes différentes. Les ressources comme les nutriments, l’eau et la lumière sont toujours très demandées, et la concurrence pour ces éléments nécessaires est rude.

Les hévéas indigènes atteignent plus de 30 mètres de haut à un rythme assez rapide. Cela leur permet d’atteindre plus rapidement la canopée de la forêt pour capter toute la lumière qu’ils peuvent. Il n’est donc pas surprenant d’apprendre que les variétés cultivées d’hévéas font exactement la même chose dans nos maisons.

Bien qu’il ne soit pas nécessaire qu’ils poussent aussi haut pour trouver de la lumière à l’intérieur, ils sont génétiquement câblés pour le faire. Ce n’est qu’avec une taille stratégique que nous pouvons leur faire garder une taille et une forme raisonnables.


Comment forcer les pousses latérales d’un hévéa ?

Il est en fait assez simple de manipuler un hévéa pour lui donner la forme et la taille que vous souhaitez, à condition de le prévoir. Envisager la forme que vous voulez obtenir vous aidera à décider où tailler stratégiquement la plante pour qu’elle se ramifie correctement.

Mais d’abord, une petite leçon de science sur la raison pour laquelle la taille favorise la croissance de nouvelles branches. Les hévéas ont des méristèmes apicaux, ce qui, en botanique, désigne la région de la plante où se trouve le tissu de croissance. Dans ce cas, la croissance se produit à l’extrémité des tiges de l’hévéa.

Comme l’hévéa n’est généralement constitué que d’une seule tige, il n’a qu’un seul méristème apical et toute la nouvelle croissance est produite à partir du sommet de la plante. C’est la raison pour laquelle ils ont tendance à pousser droit vers le haut.

Cependant, lorsque vous taillez ou pincez le méristème apical de l’hévéa, la plante envoie un signal le long de la tige de la plante et active des structures appelées « nœuds ». Celles-ci sont situées à l’endroit juste au-dessus de l’endroit où une feuille rencontre la tige. Une fois activés, les nœuds situés juste en dessous de la coupe ont tendance à produire de nouvelles branches, chacune avec son propre nouveau méristème apical.

Cela signifie que pour produire un arbre à caoutchouc à plusieurs tiges, vous devez tailler votre plante de manière stratégique, en faisant attention à l’endroit où les nœuds sont situés et où la ramification se produira ensuite.

Dans de nombreux cas, les hévéas achetés en magasin sont en fait trois ou quatre plantes distinctes empotées ensemble dans un même récipient. Ceci est fait pour que la plante ait l’air plus complète dès le départ. Chacune de ces tiges a ses propres méristèmes apicaux, donc selon la taille de votre plante, vous pouvez couper chacune d’entre elles à la même hauteur ou à des hauteurs différentes pour obtenir un effet de ramification plus dense ou plus échelonné.

Lorsque vous effectuez vos coupes pour faire pousser de nouvelles branches, il est important de se souvenir de certaines choses pour réussir. Tout d’abord, vous devez utiliser un matériel propre et bien aiguisé. Assurez-vous que vos cisailles de jardin ou votre couteau ont été stérilisés pour éviter de propager des maladies. Vous pouvez également porter des gants pour éviter tout contact de la peau avec la sève de l’hévéa, qui est connue pour être irritante.

Localisez l’endroit où vous voulez faire votre coupe. En général, il est préférable de décider d’abord à quelle distance vous voulez tailler votre plante, puis de vous assurer que vous coupez juste au-dessus d’un nœud de feuille. L’hévéa peut supporter une taille sévère, il est donc possible de couper un tiers ou la moitié de la plante, tant qu’elle est saine et bien établie.

Faites une coupe nette à travers la tige à un angle de 45°, en utilisant un chiffon pour éponger l’excès de sève qui s’écoulera de la coupe. Avec le temps, la sève séchera et s’écaillera sur la coupe, scellant ainsi la blessure.

Au bout de quelques semaines, vous devriez commencer à voir les noeuds gonfler et de nouvelles pousses en sortir. Selon la période de l’année, vous pouvez voir la croissance des deux ou trois premiers nœuds en bas de la coupe.

Après quelques mois, les branches devraient montrer une croissance significative, avec peut-être quelques nouvelles feuilles qui commencent à se déployer.


Quelle taille/quel âge doit avoir un hévéa avant d’être taillé ?

Lorsque vous ramenez chez vous un nouvel arbre à caoutchouc, l’élagage est probablement la chose la plus éloignée de votre esprit. En général, les plantes à tige unique ont tendance à ne mesurer que 15 à 30 cm de haut, tandis que les plantes à plusieurs tiges peuvent ne mesurer que quelques mètres.

Même si vous ne prévoyez pas de tailler pendant un certain temps, il est utile de commencer à réfléchir à l’aspect que vous voulez donner à votre plante. Ainsi, vous serez prêt à faire les coupes nécessaires pour faire pousser de nouvelles branches là où vous le souhaitez le moment venu.

Les hévéas sont des plantes assez rustiques par nature, il n’y a donc pas de règles strictes concernant la taille ou l’âge qu’ils doivent avoir avant d’être taillés. Plus important encore, vous devez tenir compte de l’état de santé général de la plante pour vous assurer qu’elle peut se remettre du traumatisme d’une séance de taille.

Si votre plante présente des signes douteux, comme des feuilles tombantes ou jaunissantes, concentrez-vous sur la santé de votre plante avant de la tailler. Faire des coupes sur une plante en mauvaise santé peut entraîner des temps de récupération plus longs et peut tuer la plante.

En règle générale, essayez de laisser les nouvelles plantes pousser jusqu’à environ 16-24″ avant de les tailler en arrière pour favoriser la ramification. Les nouvelles plantes saines supporteront très bien les coupes, mais vous voulez vous assurer qu’il vous reste suffisamment de matériel végétal après les coupes pour que la plante puisse effectuer des processus critiques comme la photosynthèse.

Pour les plantes plus anciennes et plus grandes, vous pouvez couper un tiers ou la moitié de la plante en une seule fois. Les hévéas bien établis peuvent supporter de telles coupes, mais là encore, veillez à laisser suffisamment de feuilles pour que la plante puisse fonctionner.


Quelle est la meilleure période de l’année pour tailler les hévéas ?

Pour réussir à faire ramifier votre plante, la meilleure période de l’année pour tailler votre hévéa est le printemps. L’activation des nœuds et la création de nouvelles branches prennent plusieurs mois, donc effectuer cette tâche au début de la saison de croissance de la plante lui donnera amplement de temps pour récupérer et établir la nouvelle croissance avant qu’elle n’entre en dormance en hiver.

De plus, vous aurez beaucoup plus de succès avec la ramification si la taille est effectuée pendant la saison de croissance. Lorsque la plante est active, les coupes favoriseront la création de nouvelles branches à partir de plusieurs nœuds. Si vous taillez lorsque la plante est en dormance, vous risquez de n’activer que le nœud situé juste en dessous de la coupe, créant ainsi une nouvelle branche isolée, ce qui va à l’encontre de l’objectif de toute la procédure.


Tuteurage des branches d’hévéa

Vous constaterez peut-être qu’une fois que vous avez forcé votre hévéa à produire de nouvelles branches, celles-ci ont tendance à pousser en biais. Cela peut prendre un certain temps pour que les branches deviennent rigides et s’élèvent vers le ciel et encore plus longtemps avant qu’elles soient assez épaisses et solides pour pousser vers l’extérieur sans tomber.

Si c’est le cas, vous pouvez faire preuve de créativité en utilisant des piquets en bambou ou en bois pour soutenir vos branches dans la configuration dans laquelle vous souhaitez qu’elles poussent. À l’aide de ruban adhésif pour fleuriste ou d’attaches lâches, fixez les piquets pour maintenir les branches dans la direction souhaitée jusqu’à ce qu’elles soient suffisamment solides pour maintenir la forme que vous souhaitez obtenir.


Réflexions finales

Nous aimons tous les hévéas pour leur croissance vigoureuse, mais pour créer une plante plus touffue qui ne gratte pas votre plafond, un peu d’intervention humaine est nécessaire.

Espérons que le concept de la taille de votre hévéa pour promouvoir la ramification n’est pas aussi effrayant qu’il n’y paraît. Les plantes saines et robustes, lorsqu’elles sont taillées correctement, donneront de belles nouvelles pousses que vous pourrez contrôler.

Continuez à visualiser ce à quoi vous voulez que votre arbre en caoutchouc ressemble et suivez les directives ci-dessus. Au fil du temps, vous serez récompensé par une pièce d’exposition vraiment étonnante dans votre maison.

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Comment forcer les hévéas à se ramifier et à pousser comme vous le souhaitez ?
10 boosters naturels du système immunitaire

10 boosters naturels du système immunitaire

C’est la saison du rhume et de la grippe. Les enfants manquent l’école, les adultes manquent le travail et tous…
Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

De quelle quantité de lumière une plante Pothos a-t-elle besoin ? La lumière du soleil est l’un des besoins les…
Pollinisation, récolte, germination et culture des anthuriums à partir de graines

Pollinisation, récolte, germination et culture des anthuriums à partir de graines

Les méthodes de propagation les plus courantes pour les Anthuriums sont les boutures de tiges ou la division des mottes.…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription