Comment garder les plantes ZZ en vie : Le guide complet de soins pour les ZZ

Comment garder les plantes ZZ en vie : Le guide complet de soins pour les ZZ
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Lorsque j’ai commencé à élargir ma collection de plantes d’intérieur, j’ai pris une plante ZZ (Zamioculcas Zamiifolias) et, depuis lors, je n’ai jamais regardé en arrière. Non seulement ce sont des plantes à feuillage unique, mais leur réputation de plantes à faible entretien et faciles à entretenir ne s’est jamais démentie. Elles sont même faciles à diviser et à multiplier !

Les plantes ZZ sont très résistantes et faciles à entretenir. Elles préfèrent une lumière vive et indirecte (bien qu’elles puissent tolérer diverses conditions d’éclairage) et n’ont besoin d’être arrosées que lorsque les deux premiers centimètres de leur sol sont complètement secs.

Tant que les besoins fondamentaux de la plante ZZ sont satisfaits, elle est parfaitement heureuse et ne demande pas beaucoup d’attention. C’est pourquoi elles constituent d’excellentes plantes de départ pour les collectionneurs novices de plantes d’intérieur. Cependant, si vous souhaitez aller plus loin et voir votre plante ZZ prospérer, lisez le guide complet de leurs besoins en matière de soins.

J’espère que cet article vous donnera une vue d’ensemble de tout ce dont votre plante ZZ a besoin pour non seulement vivre, mais aussi s’épanouir dans votre maison. La première section couvre les soins de base à apporter aux plantes ZZ, ce qui inclut les aspects les plus importants pour garder votre ZZ en vie. Si vous voulez aller plus loin, la section Soins avancés des plantes ZZ couvre des sujets tels que la fertilisation, la taille, la division et la multiplication.

À la fin de l’article, j’aborde certains des problèmes les plus courants rencontrés par les plantes ZZ et ce qu’il faut faire pour les résoudre.


Comment garder les plantes ZZ en vie : La réponse courte

Les plantes ZZ sont connues pour être parmi les plantes les plus faciles à entretenir. Elles sont très autonomes et demandent peu d’attention de notre part. En général, elles se développent mieux à des températures de 60-75° F, dans un endroit où la lumière du soleil est vive et indirecte. Ce sont des plantes très tolérantes à la sécheresse, elles n’ont besoin d’être arrosées que lorsque les deux premiers centimètres du sol sont secs.

Les plantes ZZ peuvent tolérer un large éventail de conditions et s’adapteront généralement à presque toutes les pièces de votre maison. C’est idéal si vous avez un coin sombre que vos autres plantes d’intérieur ne supportent pas, mais n’oubliez pas que vous risquez de voir une croissance plus lente si vous déplacez votre ZZ de ses conditions idéales.


La plante indestructible

Parfois appelées « plantes indestructibles » ou « plantes à l’épreuve des balles », les plantes ZZ ont la réputation d’être très résistantes. Elles n’ont pas besoin de beaucoup d’eau ou d’apports nutritifs, elles peuvent tolérer des pièces lumineuses ou des couloirs sombres, et malgré tout, il semble que plus on les ignore, plus elles sont heureuses.

Également connues sous le nom de Zanzibar Gem, Zuzu Plant ou Eternity Palm, les ZZ Plants sont originaires des prairies d’Afrique de l’Est, une terre perpétuellement chaude et sèche, interrompue par des tempêtes de pluie occasionnelles. Pour cette raison, les plantes ZZ se sont adaptées pour survivre à une variété de conditions difficiles.

Les ZZ poussent à partir de rhizomes, qui sont des structures de stockage ressemblant à des pommes de terre qui se développent dans la terre. Ce rhizome est chargé de stocker de grandes quantités d’eau et de nutriments pour que la plante puisse les utiliser lorsque les conditions ne sont pas idéales, par exemple en période de sécheresse.

Outre le rhizome, les feuilles et les tiges de la plante ZZ sont recouvertes d’une cuticule plus épaisse qui favorise la rétention d’eau et agit comme une barrière contre les maladies et les infestations de parasites.


Quelle est la toxicité des plantes ZZ ?

Cela va probablement sans dire, mais ne croyez pas tout ce que vous lisez sur Internet. Il y a beaucoup de théories de conspiration farfelues, dont une qui accuse les plantes ZZ d’être si vénéneuses qu’ils causent le cancer. C’est, bien sûr, faux.

Cependant, il est utile de souligner que, même si les plantes ZZ ne vous tueront pas si vous les regardez mal, elles sont considérées comme des plantes d’intérieur « toxiques ».

Les plantes ZZ contiennent un composé naturel appelé oxalate de calcium dans toutes les parties de leurs structures végétales (feuilles, tiges, rhizome et sève). L’oxalate de calcium est chimiquement inoffensif mais possède une structure cristalline. Il peut irriter les tissus mous (peau, yeux et bouche) lorsqu’il entre en contact avec eux, provoquant des symptômes semblables à des rougeurs ou des brûlures.

Les effets sont fonction de l’exposition mais ont tendance à être légèrement inconfortables. Pour cette raison, je vous ai toujours recommandé de porter des gants de jardinage lorsque vous manipulez votre plante ZZ. Si vous recevez de la sève sur la peau, évitez de toucher votre bouche ou vos yeux, et lavez-vous soigneusement les mains avec de l’eau et du savon.

Je mentionnerai également que les animaux domestiques sont tout aussi sensibles que les humains, donc ne laissez pas votre chat ou votre chien mâcher ou avaler des parties de la plante.


Soins de base pour les plantes ZZ

Comme je l’ai mentionné, les plantes ZZ sont assez rustiques, donc toute personne qui débute dans la collection de plantes d’intérieur ou même ceux qui s’autoproclament « pouces bruns » devraient pouvoir s’en occuper sans problème. Répondre aux besoins fondamentaux d’une plante ZZ est relativement simple, et tant que vous l’arrosez correctement, que vous lui donnez suffisamment de lumière et que vous vous assurez qu’elle est plantée dans un sol bien drainé, vous devriez voir votre plante ZZ s’épanouir.


De combien d’eau les plantes ZZ ont-elles besoin ?

Lorsque j’étais un novice en matière de plantes d’intérieur, je faisais beaucoup d’erreurs en prenant soin de mes plantes. Je pense que nous pouvons tous admettre que nous avons ignoré une plante assez longtemps pour la tuer par manque d’eau à un moment donné de notre vie. C’est certainement mon cas.

Une fois que cela se produit, nous avons tendance à aller trop loin dans la direction opposée, et, dans une tentative de garder nos plantes heureuses, nous finissons par trop arroser, ce que beaucoup de plantes ne supportent pas bien. Nous risquons alors de tuer nos plantes par gentillesse plutôt que par négligence.

Le problème numéro un auquel les gens sont confrontés avec les plantes ZZ est l’arrosage excessif. Comme les plantes ZZ sont conçues pour tolérer les climats chauds et les sols secs avec un apport d’eau peu fréquent, elles ne se portent pas bien lorsqu’elles reposent dans un sol détrempé.

Pour éviter de trop arroser votre plante ZZ, vous ne devez arroser que lorsque les deux premiers centimètres du sol sont complètement secs. Il est préférable de mettre un doigt dans la terre jusqu’à cette profondeur pour s’assurer que le pot est bien sec avant d’arroser. Pour une mesure plus scientifique, vous pouvez acheter un humidimètre et vérifier vos plantes avant d’ajouter de l’eau.

Lorsque vous arrosez, faites-le à fond, en vous assurant que l’eau sature le sol et en laissant l’excédent s’écouler par le trou au fond du pot.


Besoins en lumière des plantes ZZ

Bien que les plantes ZZ puissent tolérer une grande variété de lumière, elles préfèrent une lumière indirecte et vive pour se développer. Mais qu’est-ce que cela signifie exactement ?

Sans vouloir être trop scientifique, quand je parle de  » lumière solaire indirecte et brillante « , je parle spécifiquement de la lumière ambiante dans une pièce lumineuse plutôt que de la lumière solaire directe qui traverse les fenêtres et projette des ombres. Si vous placez votre main entre votre plante et la fenêtre la plus proche et que vous pouvez sentir la chaleur de la lumière du soleil, il y a de fortes chances que votre plante reçoive trop de lumière directe.

Si elle est exposée à trop de lumière directe, vous pouvez voir la surface des feuilles de votre ZZ commencer à roussir et à brûler. Il s’agit essentiellement d’un coup de soleil qui peut causer des dommages permanents à la plante s’il n’est pas pris rapidement.

Le meilleur endroit pour votre plante ZZ est une pièce lumineuse, près d’une fenêtre orientée vers l’est ou le sud, mais suffisamment éloignée pour ne pas être directement exposée au soleil.

Les plantes ZZ peuvent également supporter des conditions de faible luminosité. C’est une bonne chose lorsque vous avez un endroit plus sombre dans votre maison que la plupart des autres plantes ne peuvent tolérer. Votre ZZ se portera généralement bien, bien que vous puissiez remarquer un ralentissement de sa croissance, ce qui est un compromis raisonnable. Si vous constatez que votre plante commence à avoir des jambes, c’est que l’endroit est trop sombre pour elle et vous devrez la déplacer vers un endroit plus lumineux.


L’endroit idéal pour votre plante ZZ

Même si les plantes ZZ peuvent tolérer un large éventail de conditions, un endroit dans votre maison qui répond à tous leurs besoins les encouragera à prospérer.

Les plantes ZZ préfèrent des températures supérieures à 60° F et sont plus heureuses dans une fourchette comprise entre 65° et 75° F. Leur cuticule cireuse les protège des grands changements d’humidité, mais elles ont tendance à préférer des niveaux autour de 40%. Les plantes ZZ peuvent également supporter les variations de ces conditions dans une certaine mesure, mais il est préférable d’éviter de les placer dans un endroit qui crée des environnements extrêmes, comme à côté des bouches de climatisation ou de chauffage.

Veillez à tenir compte de leurs besoins en lumière, en les plaçant dans des pièces plus lumineuses, mais à l’abri de la lumière directe du soleil, qui peut également provoquer des variations importantes de température.


Les meilleurs pots et terreaux pour votre plante ZZ

Quel est le moyen le plus rapide de tuer votre plante ZZ, par ailleurs « indestructible » ? L’arrosage excessif. Lorsque nous pensons à l’arrosage excessif, nous avons tendance à considérer que le problème consiste à donner trop d’eau à la plante, trop souvent. Cependant, un mauvais drainage du sol doit être considéré comme un autre facteur contribuant à l’excès d’eau, car une rétention d’eau trop importante peut étouffer le système racinaire de la plante ZZ.

Un bon drainage est la clé ultime du bonheur de votre plante ZZ. Rappelez-vous qu’elles sont habituées à pousser dans un sol plus sec et poreux, et qu’elles ont leurs propres mécanismes pour retenir l’eau dont elles ont besoin pour survivre. Parce qu’elles sont habituées à ces conditions, un sol détrempé crée de nombreux problèmes pour votre plante ZZ, dont beaucoup peuvent entraîner de graves problèmes comme la pourriture et les dommages aux racines.

Pour fournir à votre plante ZZ le drainage approprié dont elle a besoin, la première étape consiste à choisir un pot avec un trou de drainage au fond. Ce trou permet à l’excès d’eau de s’écouler du pot. Ainsi, même si vous arrosez parfois trop par accident, votre plante ZZ ne sera pas coincée avec trop d’eau dans le sol.

Les gens essaient de contourner l’absence de trou de drainage en ajoutant du gravier ou un autre matériau poreux au fond de leur pot pour laisser de la place à l’excès d’eau, mais lorsqu’il s’agit de plantes ZZ, il est vraiment préférable de choisir un pot qui a un trou.

Vous devez également choisir un pot de la taille appropriée pour votre plante ZZ. Les pots trop petits peuvent retarder la croissance et ne permettent pas un arrosage correct. Les pots trop grands retiennent souvent trop d’eau pour que le sol ne puisse pas s’assécher entre les arrosages.

Vous devez mesurer la partie la plus épaisse du rhizome de votre plante ZZ et choisir un pot qui laisse un espace d’un à deux pouces entre le rhizome et les côtés du pot.

Un autre facteur important pour un bon drainage est d’utiliser le bon mélange de terre pour les plantes ZZ. Pour de nombreuses plantes, le terreau standard est un milieu suffisant, mais pour votre plante ZZ, il est essentiel que le mélange soit poreux et aéré, afin que l’eau puisse le saturer mais ne soit pas retenue trop longtemps.

Visez un mélange de trois parts de terreau de qualité auxquelles vous ajouterez une part de terreau pour cactus ou succulentes. Le terreau pour cactus est généralement conçu pour un drainage rapide, donc l’ajouter à votre mélange aidera à garder le sol plus léger. Vous pouvez également remplacer le mélange pour cactus par de la perlite ou de la pierre ponce, que vous trouverez dans votre jardinerie. Pour mes recommandations sur les meilleurs sols et récipients pour les ZZ, cliquez ici.


Les plantes ZZ fleurissent-elles ?

Étonnamment, les plantes ZZ sont en fait considérées comme des plantes à fleurs. Bien que cela soit extrêmement rare, surtout pour celles qui sont cultivées comme plantes d’intérieur, les plantes ZZ peuvent produire des fleurs blanches en forme de spathe à la base de leurs tiges. Ces fleurs ressemblent beaucoup à celles du lis de la paix.

Bien que vous ayez peut-être la chance de voir un jour une fleur de ZZ, il est probablement préférable de ne pas vous faire d’illusions et de considérer votre ZZ comme une superbe plante à feuillage.


Soins avancés pour les plantes ZZ

Maintenant que vous avez compris les bases de l’entretien des plantes ZZ, vous êtes prêt à passer à des conseils et astuces plus avancés pour que votre ZZ soit vraiment heureuse. Cette section couvre des étapes de soins plus complexes comme la fertilisation, la taille, le rempotage, la division et la multiplication.


Fertiliser votre plante ZZ

Tout comme les enfants ont besoin de leurs vitamines Pierrafeu, les plantes ont besoin de temps en temps d’un petit coup de pouce nutritif pour s’assurer qu’elles ont tout ce dont elles ont besoin pour grandir en santé et en force. Souvent, les plantes d’intérieur que vous avez achetées ont déjà été plantées dans un mélange de terre avec un engrais à libération lente incorporé, ce qui est suffisant pour leur permettre de passer les premiers mois de vie dans votre maison.

Cependant, avec le temps, ces nutriments sont utilisés par la plante, et le sol s’épuise. C’est à ce moment-là que vous devez commencer à réfléchir à la fréquence à laquelle vous devez nourrir votre plante ZZ. La bonne nouvelle, c’est que les plantes ZZ n’ont pas besoin de beaucoup de nourriture supplémentaire, ce qui rend le travail beaucoup plus facile.

Recherchez une nourriture liquide bien équilibrée (20-20-20 fonctionne bien) et arrosez-la environ tous les deux mois. Cela équivaut à une poignée de fois seulement pendant la saison de croissance des plantes ZZ, généralement du printemps au début de l’automne. Pendant les mois d’hiver, ne donnez pas de nourriture supplémentaire à moins que vous ne constatiez des signes de carence en nutriments, comme un feuillage jaune pâle ou vert.

Trop d’engrais peut entraîner des problèmes, notamment des brûlures de feuilles, alors assurez-vous de ne pas en abuser. Si vous remarquez des signes de suralimentation, rincez votre plante ZZ avec beaucoup d’eau pour éliminer l’excès d’engrais dans le sol, puis réduisez la fréquence de vos apports ou diluez l’engrais de moitié à chaque fois que vous l’appliquez.


Taille de votre plante ZZ

Une chose que vous avez peut-être remarquée à propos des plantes ZZ, c’est qu’elles ont tendance à pousser lentement et qu’elles ne nécessitent donc pas beaucoup d’élagage. Cependant, dans certaines situations, vous pouvez envisager de tailler un peu votre ZZ.

Le scénario le plus courant est qu’une des tiges de votre plante ZZ a poussé plus que les autres, vous laissant avec une plante d’apparence inégale ou déséquilibrée. Une simple coupe de la tige suffit pour l’égaliser et rediriger une partie de son énergie vers d’autres parties de la plante.

Parfois, vous remarquerez des feuilles décolorées ou mourantes sur les parties plus anciennes de la plante. C’est normal, car toutes les parties de la plante ont une durée de vie. Il est préférable de couper ces feuilles mortes ou mourantes pour permettre à votre ZZ de se concentrer sur la nouvelle croissance.

Si vous n’avez pas réussi à trouver un endroit avec assez de lumière, votre plante ZZ pourrait être un peu faible ou clairsemée. Envisagez de tailler les tiges les plus longues pour faire de la place à une croissance plus saine. Puis déplacez la plante vers un meilleur emplacement. Oui, l’angoisse d’enlever les tiges d’une plante à croissance lente est réelle, mais vous vous rendrez service une fois que votre ZZ aura retrouvé une croissance saine.

Quelles que soient les raisons de la taille, vous devez toujours utiliser des cisailles ou des ciseaux de jardin bien aiguisés et propres pour faire des coupes nettes. C’est la meilleure façon de minimiser les dommages, de favoriser une bonne cicatrisation et d’éviter les maladies. Les lames émoussées déchireront ou écraseront les tiges, et votre ZZ aura plus de mal à s’en remettre.


Rempotage de votre plante ZZ

Si vous possédez votre plante ZZ depuis un certain temps, vous avez peut-être remarqué qu’elle commence à dépasser son pot actuel. Le moment venu, le rempotage de votre plante ZZ lui donnera plus d’espace et pourra la faire pousser beaucoup plus vite.

Pour savoir quand il faut rempoter votre plante ZZ, regardez le rhizome. Si une partie du rhizome touche le côté du pot ou en est très proche, il est temps de rempoter votre ZZ dans la taille de pot supérieure. Cela peut prendre entre un et plusieurs ans, selon la vitesse de croissance de votre plante ZZ.

Comme je l’ai écrit dans la section des soins de base, vous voudrez choisir un pot avec un trou de drainage et une taille appropriée, permettant 1-2″ entre le bord du pot et le rhizome. Votre sol doit être un mélange poreux et à drainage rapide, fortifié avec soit du mélange pour cactus, soit de la perlite ou de la pierre ponce supplémentaires.

Essayez de replanter votre plante ZZ quelques jours après l’avoir arrosée. Cela permet de préparer la plante, de réduire le choc potentiel et de garder le sol et la motte de racines ensemble lors du transfert dans le nouveau contenant.

Renversez délicatement votre plante ZZ et faites-la glisser hors de l’ancien contenant, en soutenant les tiges centrales entre les doigts d’une main. Si elle est coincée, vous pouvez passer un couteau à beurre autour du bord intérieur du pot pour détacher la motte.

Une fois que vous avez libéré votre plante ZZ, placez une motte de mélange de terreau au fond du nouveau contenant de sorte que, lorsque vous abaissez votre ZZ dans le pot, le haut du rhizome se trouve à moins d’un pouce du rebord du pot.

Ajoutez suffisamment de terre pour remplir le pot, en le pressant doucement en place pour soutenir la plante. N’enterrez pas les tiges centrales ou les rhizomes trop profondément. En fait, vous pouvez laisser un peu du rhizome exposé sans nuire à la plante ZZ.

Arrosez bien votre ZZ jusqu’à ce que le nouveau sol soit saturé et que l’eau s’écoule du fond du trou de drainage du nouveau contenant. Assurez-vous que le nouveau pot est correctement drainé. Vous pouvez ensuite replacer votre plante ZZ dans son ancien emplacement. Surveillez-la les deux premiers jours pour détecter tout signe de stress et vous assurer qu’elle s’acclimate bien à son nouveau contenant.


Diviser votre plante ZZ

Si vous envisagez de rempoter votre plante ZZ, sachez que c’est aussi le moment idéal pour la diviser ! La division d’une plante consiste à séparer la motte et les tiges d’une plante en sections et à les planter individuellement pour qu’elles deviennent de nouvelles plantes distinctes et adultes.

Si l’on considère la plante ZZ, avec ses tiges à croissance lente et son rhizome bulbeux, cela peut sembler une décision radicale, mais n’oubliez pas que les plantes ZZ sont résistantes et vous serez ravi de voir à quel point il est facile de transformer votre ZZ en plusieurs plantes.

Pour diviser votre plante ZZ, vous devrez d’abord l’enlever de son pot existant et enlever délicatement toute la terre, afin d’avoir une vue claire de son rhizome, de son système racinaire et de ses tiges. En fonction de sa taille, vous diviserez probablement votre ZZ en deux ou trois parties au maximum.

Vous ferez des coupes dans le rhizome pour que chaque morceau ait une section de rhizome avec les deux racines et quelques tiges qui en sortent. Lorsque je divise des plantes ZZ, je commence généralement par chercher des sections de rhizome plus petites qui ont commencé à se détacher de la structure principale. Il se peut qu’elles ne comportent qu’une seule tige, mais elles sont faciles à séparer et finiront par donner une plante de taille normale.

Ensuite, je regarde la structure principale de la plante et j’essaie de diviser le rhizome en deux de façon à ce que chaque morceau ait trois à cinq tiges qui en sortent, car cela permettra de développer une plante visuellement agréable.

Une fois que vous avez décidé où faire vos coupes, utilisez un couteau bien aiguisé et propre pour couper le rhizome, en faisant attention de ne pas entailler les tiges. Laissez vos morceaux de plantes reposer sur le comptoir pendant une heure ou deux, afin que les coupes se calment doucement.

À ce stade, vous êtes prêt à empoter chaque morceau dans son propre récipient. Suivez les mêmes directives que ci-dessus, en vous assurant de choisir un récipient de la bonne taille et d’utiliser un sol bien drainé. Arrosez abondamment les nouvelles plantes, en laissant l’excédent s’écouler du fond du pot.


Propagation de votre plante ZZ

Comme pour la division, la multiplication de votre plante ZZ semble un peu intimidante, mais elle est en fait assez simple à réaliser. Vous pouvez envisager de propager tous les morceaux sains que vous taillez occasionnellement sur votre plante ZZ, ou lorsque vous cassez accidentellement un morceau pendant que vous rempotez ou divisez votre plante.

La façon la plus simple de propager la plante ZZ est de couper une partie d’une tige saine d’une plante existante et de l’enraciner dans l’eau. À l’aide d’une paire de ciseaux propres, coupez une tige de la plante, en veillant à obtenir une portion avec quelques feuilles.

Remplissez un petit verre ou un récipient d’eau fraîche et placez-y votre tige, côté coupé vers le bas, en vous assurant que la coupe est complètement submergée. Placez le récipient dans une fenêtre avec beaucoup de lumière solaire indirecte et laissez-le reposer. Changez l’eau toutes les deux semaines pour éviter les problèmes de moisissure.

Dans les 3 à 6 semaines, vous devriez commencer à voir le développement d’un nouveau rhizome et peut-être même de quelques nouvelles racines. Attendez que les racines atteignent environ un pouce de long avant de les transplanter dans un petit pot de terre bien drainée.


Problèmes de soins courants avec les plantes ZZ et comment les résoudre

Même si les plantes ZZ sont généralement assez faciles à entretenir, il y a quelques problèmes de soins courants qui apparaissent de temps en temps. Ci-dessous, j’ai listé les problèmes les plus courants et la raison probable pour laquelle vous les rencontrez avec votre plante ZZ.

Arrosage excessif

Le problème le plus courant concernant les plantes ZZ est, de loin, l’arrosage excessif. Parfois, c’est parce qu’on leur donne trop d’eau trop souvent, mais cela peut tout aussi bien être un problème de mauvais drainage et de sol détrempé.

En général, lorsqu’une plante ZZ est trop arrosée, ses tiges et ses feuilles commencent à jaunir. Lorsque la plante se trouve dans un sol trop saturé, les racines perdent leur capacité à absorber les nutriments, et la plante souffre d’une carence qui commence à la faire jaunir.

Si vous constatez que vous avez trop arrosé votre plante ZZ, vous devrez la laisser sécher correctement avant de constater une quelconque amélioration. Assurez-vous de comprendre la cause de l’arrosage excessif, qu’il s’agisse d’un excès d’eau ou d’un mauvais drainage, et prenez des mesures pour remédier à la situation. Il peut s’agir d’adapter les habitudes d’arrosage ou de rempoter votre ZZ dans un meilleur sol pour un bon drainage.

Pourriture du ZZ

Les gens posent souvent des questions sur la présence de tiges, de feuilles ou de rhizomes bruns et pâteux. Ce sont des signes de pourriture et il faut s’en occuper immédiatement pour éviter que votre plante ZZ ne subisse d’autres dommages.

Généralement causée par un mauvais drainage, la pourriture se trouve le plus souvent dans les racines, sur le rhizome ou sur les tiges. La meilleure façon d’y faire face est d’enlever les parties affectées de la plante pour éviter qu’elle ne se propage davantage.

Si une tige est brune et molle, vous voudrez la tailler, en vous assurant d’enlever toute partie brune qui s’est propagée au rhizome. Si vous pensez que les racines ont été affectées, retirez votre plante ZZ de son pot, rincez la terre, puis coupez les racines brunes et molles pour ne laisser que des racines blanches et propres.

La même chose peut être faite avec le rhizome. Retirez la plante du pot, rincez la terre, puis examinez le rhizome pour voir s’il y a des taches brunes et molles. Vous pouvez les enlever à l’aide d’un couteau bien aiguisé sans trop endommager la plante.

Assurez-vous de vous attaquer à la cause première de tout problème de pourriture, qui est généralement un arrosage excessif ou un mauvais drainage. Là encore, adaptez vos habitudes d’arrosage ou rempotez votre plante ZZ dans un sol bien drainé.

Pour plus d’informations et d’instructions pas à pas pour sauver votre plante ZZ de la pourriture des racines, lisez cet article.

Croissance lente ou nulle

Les plantes ZZ sont connues pour leur croissance lente, mais même ainsi, si vous leur fournissez les conditions appropriées, vous devriez être récompensé par au moins un peu de croissance chaque saison. Si vous trouvez que votre plante ZZ semble rabougrie, il y a plusieurs choses à considérer.

Tout d’abord, assurez-vous que votre plante ZZ est dans sa période de croissance. Ne vous attendez pas à ce qu’elle pousse lorsqu’elle est en dormance pendant les mois d’hiver. Attendez plutôt le printemps et réévaluez si votre plante ZZ ne pousse toujours pas.

Vous pouvez également considérer vos habitudes d’arrosage, la quantité de lumière que reçoit votre ZZ et la fréquence de fertilisation de votre plante comme des raisons possibles pour lesquelles vous n’avez pas ou peu de croissance.

Assurez-vous de suivre les directives d’arrosage appropriées, en ajustant votre programme pour refléter les besoins réels de votre plante ZZ. Si vous pensez qu’elle a besoin de plus de lumière, envisagez de la déplacer dans un nouvel espace, dans une pièce plus lumineuse. Si cela fait longtemps que vous n’avez pas nourri votre plante ZZ, n’hésitez pas à le faire et surveillez-la pendant les deux semaines suivantes pour voir si elle a pu utiliser les nutriments supplémentaires pour sa nouvelle croissance.

Autres problèmes

Si vous avez d’autres problèmes avec votre plante ZZ qui ne sont pas décrits ici, j’ai écrit un grand article sur le diagnostic des problèmes de la plante ZZ et les étapes de la récupération. Pour lire cet article, cliquez ici.


Réflexions finales

Les plantes ZZ sont vraiment des plantes formidables pour tout le monde, les débutants comme les experts ! Elles sont belles et polyvalentes dans la maison, et lorsqu’elles ont ce dont elles ont besoin, elles peuvent vraiment prospérer.

Si vous n’avez pas eu de chance avec les plantes d’intérieur dans le passé, je vous suggère de prendre une plante ZZ et de suivre les instructions décrites dans la section Soins de base. Au fur et à mesure que vous prendrez confiance et que votre plante ZZ grandira, vous pourrez toujours vous référer à la section Soins avancés pour passer à la vitesse supérieure. Bonne chance !


guide d'entretien des plantes zz

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Comment garder les plantes ZZ en vie : Le guide complet de soins pour les ZZ
Variétés de plantes de prière : Quelle plante de prière possédez-vous ?

Variétés de plantes de prière : Quelle plante de prière possédez-vous ?

Les plantes de prière (Maranta leuconeura) tirent leur nom commun de leur habitude de replier leurs feuilles vers le haut…
10 boosters naturels du système immunitaire

10 boosters naturels du système immunitaire

C’est la saison du rhume et de la grippe. Les enfants manquent l’école, les adultes manquent le travail et tous…
Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

De quelle quantité de lumière une plante Pothos a-t-elle besoin ? La lumière du soleil est l’un des besoins les…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription