Comment garder un hévéa de petite taille – Conseils pour les arbres de petite taille (ou presque)

Comment garder un hévéa de petite taille – Conseils pour les arbres de petite taille (ou presque)
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Les arbres à caoutchouc (Ficus elastica) sont probablement mieux connus pour être de grandes plantes au beau feuillage brillant. Si vous faites une recherche d’images, vous trouverez d’innombrables photos de ces plantes à côté de grandes fenêtres lumineuses et devant des murs d’accent moderne. C’est très bien si vous avez une entrée à remplir, mais qu’en est-il si vous avez un petit espace ou si vous voulez simplement une plante d’accent pour une étagère ?

L’hévéa peut-il rester petit ? Bien que l’hévéa soit une plante à croissance rapide qui peut atteindre plusieurs mètres en une saison, vous pouvez contrôler la taille de la plante en la taillant régulièrement. De même, la manipulation de l’exposition à la lumière et la restriction de la taille du pot peuvent aider à maintenir une plante de petite taille, mais peuvent mettre en danger la santé de votre arbre.

Bien que les hévéas soient généralement connus pour leur croissance robuste et leur haute stature, vous avez quelques options pour aider à garder votre plante à une taille gérable, à condition que vos attentes soient correctement définies.


Une note rapide sur la toxicité

Avant de commencer, et parce que cet article traite de la taille de votre hévéa, je voudrais prendre une minute pour parler de la toxicité. L’hévéa contient une sève de latex blanc connue pour être légèrement irritante en cas de contact avec la peau, les yeux ou la bouche. Bien que les effets soient plutôt mineurs, elle peut provoquer des rougeurs, des démangeaisons et des troubles gastro-intestinaux si elle est ingérée.

Cette sève est présente dans toute la plante et s’écoule de toutes les coupures ou éraflures faites sur les feuilles ou les tiges. Lorsque vous taillez un hévéa, veillez à porter des gants et à laver toutes les parties de votre corps exposées à la sève. Veillez également à garder la plante hors de portée des enfants et des animaux domestiques pour éviter toute exposition accidentelle.

L’hévéa est une excellente plante d’intérieur, ne vous laissez pas décourager par ses propriétés toxiques. Il suffit de prendre quelques précautions supplémentaires pour profiter de ces magnifiques plantes.


Ce que vous pouvez attendre de votre hévéa d’intérieur

Dans leur habitat naturel, les hévéas peuvent atteindre une hauteur de plus de 30 mètres. Et, bien que les variétés de plantes d’intérieur cultivées n’atteignent jamais cette taille, il n’est pas rare qu’elles poussent d’un à deux pieds en une seule saison, pour atteindre une hauteur d’environ trois mètres.

Vous voulez savoir ce qui pousse autant en une saison ? Les Monstera. C’est vrai, la plante d’intérieur préférée de tous qui semble prendre possession de tout un coin de votre maison quand vous avez le dos tourné a la même vigueur que votre hévéa.

Je mentionne ceci parce que, tout comme nous ne nous attendons pas à ce qu’un Monstera reste d’une taille raisonnable sur une table, nous ne devrions pas non plus nous attendre à ce que notre arbre à caoutchouc fasse de même. Cette plante est connue pour sa robustesse, donc si vous voulez la garder à une taille plus petite, tout ce que je vous demande est de gérer vos attentes quant à la taille que vous pouvez réellement lui donner.

En fin de compte, vous avez un certain contrôle sur la hauteur que vous autorisez à votre plante d’arbre à caoutchouc, mais à un certain point, cela pourrait être au détriment de la plante, et vous pourriez envisager de choisir quelque chose de plus petit à la place.


Peut-on garder un hévéa de petite taille ?

La réponse courte à cette question : En quelque sorte. Il y a plusieurs choses que vous pouvez faire pour gérer la hauteur de votre Arbre Caoutchouc, mais chacune d’entre elles s’accompagne de compromis inévitables (j’y reviendrai plus tard) et ne sont efficaces que jusqu’à un certain point. N’oubliez pas que l’hévéa est un arbre. Que ce soit à l’intérieur ou à l’extérieur, ce sont des plantes relativement grandes.

La taille est votre meilleur choix pour maintenir votre plante à une certaine hauteur. Les hévéas poussent à partir de méristèmes apicaux, ce qui signifie que les extrémités des nouvelles pousses sont l’endroit où la croissance est produite. Lorsque vous taillez ces extrémités, vous ralentissez temporairement la croissance de la plante pendant qu’elle travaille à produire de nouvelles branches avec de nouveaux méristèmes.

Une grande partie de la croissance d’une plante se produit lorsque les conditions physiques de la pièce sont optimisées pour les besoins de la plante. L’exposition à la lumière, l’eau, les engrais, la température et la qualité du sol sont autant de facteurs physiques qui favorisent ou entravent la croissance d’une plante.

En général, je n’aime pas trop manipuler ces facteurs, car ils contribuent à la santé et au bien-être général de votre plante, et pas seulement à sa croissance ou non. La privation de nutriments ou d’eau peut ralentir la croissance, mais vous risquez de tuer votre plante dans le processus.

Ceci étant dit, il y a quelques facteurs avec lesquels vous pouvez jouer pour voir comment cela affecte la croissance de votre plante et qui présentent un risque minimal pour sa santé. Il s’agit de l’exposition à la lumière et de la taille du pot.

Nous allons examiner chacune de ces stratégies plus en détail.


Taille et élagage des hévéas

Le moyen le plus efficace de contrôler la croissance de votre hévéa est de le tailler. Les hévéas sont assez résistants et peuvent supporter une taille légère ou une taille sévère à n’importe quel moment de l’année (bien que la fin du printemps semble être le meilleur moment pour le faire).

Pour contrôler la hauteur de votre plante, taillez les tiges les plus hautes à la hauteur désirée, sans enlever plus de la moitié de la plante à un moment donné. Veillez à porter des gants si vous voulez éviter la sève de latex.

Une fois la coupe effectuée, votre hévéa va commencer à pousser de nouvelles pousses à partir d’un ensemble de nœuds situés sous la coupe, généralement juste au-dessus de l’endroit où une feuille s’attache ou une branche dépasse. Ces nœuds se transformeront en nouvelles pousses qui développeront leurs propres méristèmes apicaux. Essayez donc de faire vos coupes juste au-dessus d’un ensemble de nœuds pour obtenir les résultats les plus nets.

Bien que la taille puisse être effectuée assez souvent pour contrôler la hauteur de votre hévéa, cela conduira éventuellement à une plante plus touffue. Chaque fois que vous taillez et que la nouvelle croissance commence à la prochaine série de nœuds, vous allez créer deux pousses supplémentaires, ce qui fait que la plante devient plus large et plus pleine.

Dans de nombreux cas, cela est acceptable, mais sachez que si vous voulez garder votre hévéa court ET étroit, une taille supplémentaire peut être nécessaire au fur et à mesure que les noeuds se développent.


Exposition à la lumière pour les hévéas

Les plantes d’hévéa préfèrent une lumière solaire vive et indirecte pour devenir grandes. Mais elles peuvent en fait tolérer des pièces plus sombres et s’en sortir parfaitement. Vous pouvez utiliser cela à votre avantage lorsque vous essayez de contrôler la hauteur de votre hévéa.

Si vous voulez ralentir la croissance de votre plante en diminuant son exposition à la lumière, faites-le progressivement sur une période de plusieurs semaines. L’idée est de trouver un niveau de lumière où la croissance de votre plante ralentit, mais où elle semble encore satisfaite de la quantité de lumière qu’elle reçoit.

Cette méthode comporte toutefois des risques. Avec trop peu de lumière, vous courez le risque que votre plante devienne clairsemée et s’étire en quête de plus de lumière. Ce type de croissance est indésirable et gaspille une quantité importante d’énergie. De plus, si vous avez une variété panachée, vous risquez de perdre la majeure partie de la panachure dans des situations de faible luminosité.

Si vous remarquez l’un de ces phénomènes, replacez votre plante dans une zone plus lumineuse.


Taille du pot et croissance

Si vous êtes déterminé à garder votre hévéa dans une taille plus petite, considérez le pot dans lequel il est planté. Les hévéas peuvent devenir étonnamment grands dans un pot relativement petit, mais leur croissance a tendance à ralentir lorsque les racines sont liées au pot.

Si vous avez votre plante depuis un certain temps et qu’elle semble devenir trop grande pour son pot, vous pouvez attendre pour voir si sa croissance ralentit à mesure que le pot devient plus encombré.

Encore une fois, cette technique comporte ses propres risques. Les plantes qui sont trop enracinées ne peuvent pas absorber l’eau et les nutriments correctement, ce qui affecte leur santé générale. De plus, les pots trop serrés peuvent se briser sous la pression des racines qui poussent contre eux.

Si vous remarquez que la santé de votre plante commence à décliner, vous devrez peut-être prendre le taureau par les cornes et la replanter dans un pot plus grand.


Bonsaïs d’hévéas

Si vous faites des recherches approfondies sur Internet pour savoir comment garder votre arbre à caoutchouc de petite taille, vous tomberez probablement sur quelques vidéos montrant des personnes transformant leur Ficus elastica en un minuscule bonsaï.

Bien que cela soit techniquement possible, cela semble être un sujet de niche et les experts en bonsaïs le considèrent plus comme un défi que comme un moyen pratique de conserver un petit arbre en caoutchouc. Ceci étant dit, si vous vous intéressez aux arbres en caoutchouc pour bonsaï, sachez qu’une patience extrême et une attention aux détails seront nécessaires lors de la taille, ainsi qu’un grand savoir-faire en matière de bonsaï pour replanter votre arbre correctement.


Réflexions finales

Lorsqu’il s’agit de garder votre arbre à caoutchouc petit (ou presque), la taille sera toujours votre meilleure option. Vous avez la possibilité d’essayer de modifier les niveaux de lumière et de restreindre la taille des pots, mais ces deux méthodes comportent leurs propres risques et ne doivent donc pas être privilégiées par rapport à la santé de votre plante.

La bonne nouvelle est que les hévéas sont résistants, donc tout ce que vous essayez ne causera probablement pas trop de problèmes à la plante. Rappelez-vous simplement que ces plantes aiment grandir, alors gérez vos attentes quant à la taille que vous souhaitez leur donner.

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Comment garder un hévéa de petite taille – Conseils pour les arbres de petite taille (ou presque)
10 boosters naturels du système immunitaire

10 boosters naturels du système immunitaire

C’est la saison du rhume et de la grippe. Les enfants manquent l’école, les adultes manquent le travail et tous…
Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

De quelle quantité de lumière une plante Pothos a-t-elle besoin ? La lumière du soleil est l’un des besoins les…
Pollinisation, récolte, germination et culture des anthuriums à partir de graines

Pollinisation, récolte, germination et culture des anthuriums à partir de graines

Les méthodes de propagation les plus courantes pour les Anthuriums sont les boutures de tiges ou la division des mottes.…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription