Comment je m’organise en cuisine avec Trello


organisation trello cuisine

Vous le savez, la planification des menus est une tâche indispensable pour gérer votre budget et votre alimentation. Même si vous êtes dans une AMAP, une Ruche ou que vous recevez des Paniers Bio, vous pouvez appliquer cette méthode. Il suffit de planifier vos menus après avoir reçu votre commande.

Que vous soyez 2, 4 ou 14 à table, l’organisation en cuisine c’est possible. Cette méthode est accessible à tous ! Cela permet de faire de vraies économies et de gagner du temps, et c’est bien sûr bon pour l’environnement puisque vous faites moins de déchets et de gâchis.  Je vais vous expliquer pas-à pas comment je fais pour m’organiser en cuisine.

C’est la question qui revient le plus souvent. Beaucoup d’entre vous ne savent pas où trouver des idées de recettes. Je trouve mes recettes sur Pinterest, sur Instagram, sur l’appli mobile de Magimix et dans des livres de cuisine. D’ailleurs, j’emprunte souvent des livres de recettes à la bibliothèque pour trouver de nouvelles idées !

Pinterest est un site vraiment génial pour trouver de bonnes idées. Le concept est simple : avec Pinterest, vous pouvez “épingler” des idées sur vos “tableaux”. Cela fonctionne comme un tableau en liège, sur lequel vous pouvez punaiser des petites notes. J’enregistre beaucoup de recettes sur ce site en les classant par catégorie.

Ensuite vient la phase de test ! Avant de consigner une recette dans mon carnet de recette papier, je la teste plusieurs fois à la maison. C’est comme ça que je me constitue une base de recettes (environ une centaine) pour toutes les saisons et toutes les occasions. Cette “base de données” évolue régulièrement car je trouve tous les jours de nouvelles recettes à tester ou bien je modifie certaines recettes.

Etape 2 : constituer une liste de recettes testées et approuvées

Je note mes recettes dans un carnet mais je liste également mes recettes sur un outil en ligne qui s’appelle Trello. Cela me facilite vraiment la vie quand je dois constituer mes menus. Avec cette méthode, j’arrive à planifier un mois entier de menu en 30 minutes. Je n’ai plus qu’à préparer la liste chaque semaine.

J’ai créé plusieurs colonnes pour les différentes catégories de recettes : végétarienne, poissons et viande, cakes, quiches et tartes, soupes, tartines et sandwich. Sur chaque recette (= carte) j’ai indiqué

  • le nom de la recette
  • les “groupes alimentaires” (viande, poissons, produits laitiers, céréales, légumes, oeuf, oléagineux, légumineuses)
  • le livre où est la recette ou le lien vers le site internet
  • la liste des ingrédients (pour la liste des courses)
  • éventuellement quelques notes ou précisions

Etape 3 : créer une semaine de menus

Avant, j’utilisais la méthode du “un jour, un plat”. Par exemple le lundi c’est pâtes, le mardi, c’est du riz, le mercredi c’est des lentilles, etc. C’est une méthode que j’avais vu sur le blog Echos verts. Désormais, je prépare plutôt mes plats en fonction des légumes de saison et de nos envies, tout simplement. Grâce aux étiquettes de couleur que j’ajoute sur mes cartes de recettes, je peux facilement équilibrer mes repas sur la journée ou sur la semaine.

A mon avis, l’idéal est de manger le midi les restes du plat de la veille au soir. Par exemple, préparer un plat le lundi soir et emporter les restes au bureau le mardi midi. Malheureusement, comme mon mari travaille en décalé, je dois souvent préparer plusieurs repas en avance et la gestion des restes est un peu compliqué ! Dans la mesure du possible, je prépare des plats de 4 parts pour faire 2 repas avec (2 midis de suite ou midi et soir ou soir et midi).

Grâce à l’outil Trello, je peux ajouter des dates sur mes cartes. Je déplace donc mes cartes-recettes dans la colonne de la semaine correspondante et j’ai une vue d’ensemble dans le module calendrier. Quand la semaine est terminée, je replace les cartes dans leur colonne.

Etape 4 : faire les courses

Une fois que le menu est établi pour la semaine, je prépare ma liste des courses. C’est la seconde étape de mon organisation en cuisine. Pour chaque recette, je liste les ingrédients. J’utilise un bloc aimanté sur mon frigo qui comprend un calendrier et une liste de courses hebdomadaire détachable.

Pour être bien sûre de ne rien oublier, je fais la liste de TOUS les ingrédients, et ENSUITE je vérifie dans mes placards si j’ai déjà ce qu’il faut ou pas. Si vous faites l’inverse, vous risquez de zapper quelque chose (et même comme ça j’arrive à oublier des trucs…). Je coche donc une partie des ingrédients avant de partir, et le reste au fur et à mesure dans le magasin. Quand c’est nécessaire, j’indique également la quantité. Cela m’évite d’hésiter pendant 10 minutes dans le magasin en me demandant si la boîte est trop petite ou s’il va m’en rester.

Dans le magasin, je commence par le vrac (fruits, légumes, céréales, graines…), parce que c’est le premier rayon en arrivant. Puis je fais le reste en allant vers les caisses. J’ai mon petit chemin habituel ! A droite le tofu et les yaourts, un peu plus loin la pâte feuilletée et au fond les conserves. Puis le lait et la crème, la sauce tomate et les condiments au rayon suivant, ensuite la farine, puis le chocolat et le sirop d’agave, et la compote en dernier. Il faut savoir que les magasins (bio ou non), sont organisés de telle sorte que les produits essentiels sont sur les côtés et au fond du magasin en longeant les murs. Les travées centrales sont moins importantes et c’est là que se cachent les produits dont vous n’avez pas vraiment besoin !

Etape 5 : cuisiner et conserver

L’organisation de vos aliments dans votre cuisine est également très importante pour optimiser votre temps. Dans le frigo, notamment, il est important d’ordonner correctement les produits. Placez à l’avant les produits qui doivent être consommer rapidement, et au fond les produits qui ont une date de péremption plus longue. Conservez les légumes dans le panier à bières à légumes, et rangez les sauces et le lait dans la porte avec les jus de fruits.

Pour le reste, ça dépend de votre frigo (les zones peuvent changer d’un modèle à l’autre), mais retenez ceci :

  • dans la zone “froide” (entre 0°C et 4°C) : viandes et poissons crus, produits frais entamés, fromages frais, plats cuisinés, plats traiteurs, desserts lactés
  • dans la zone “fraîche” (entre 4°C et 6°C) : plats maison, légumes cuits, viandes et poissons cuits, yaourts

Je vais vous donner en bonus quelques astuces pour vous organiser au quotidien. Pour gagner du temps, je vous conseille de mutualiser votre temps passé en cuisine. Par exemple, vous pouvez cuisiner plusieurs plats en même temps si vous avez 1h ou 2h devant vous. Cela s’appelle le Batch cooking et c’est ultra tendance en ce moment ! Rangez et lavez au fur et à mesure, sinon votre plan de travail se transformera très vite en champs de bataille.

Si je n’ai pas le temps de “batch cooker”, j’essaie au moins de préparer les ingrédients en avance : éplucher et découper les légumes, faire tremper des légumineuses, mettre une pâte à pain à lever, etc. C’est un gain de temps précieux quand on n’a pas le temps (ou la motivation) en semaine.

Et n’oubliez pas d’afficher le menu ou de le partager avec les autres membres de la famille pour éviter les habituels “on mange quoi ce midi ?”.

Organisation en cuisine : on récapitule !

  1. Créez une base de données, sous forme numérique ou papier, de vos recettes favorites et/ou de leurs références dans vos livres de cuisine
  2. Chaque semaine, le jour même ou la veille de faire les courses, choisissez une dizaine de recettes pour vos menus de la semaine en suivant une trame prédéfinie (ou pas)
  3. Listez tous les ingrédients dont vous avez besoin, puis cochez ceux que vous avez déjà dans vos placards.
  4. Faites vos courses en suivant scrupuleusement votre liste.
  5. Préparez un maximum de plats / préparation le week-end pour gagner du temps en semaine ou bien cuisiner le soir pour le lendemain, selon vos envies et votre emploi du temps !

Et vous, quelle est votre organisation en cuisine ?

Préparer ses menus à l’avance peut sembler fastidieux mais c’est la seule solution pour faire ses courses rapidement, sans dépassement de budget et sans trop s’arracher les cheveux.  Alors comment planifier ses menus ? Je vous dit tout !

Pourquoi planifier ses menus ?

Tout le monde le dit, et c’est vrai : prévoir des menus pour la semaine aide pour l’organisation au quotidien. Il n’y a pas de secret : avec une liste des courses précise, non seulement on gagne du temps dans le magasin, mais en plus on évite d’exploser son budget, on limite le gâchis et on gagne aussi du temps dans la préparation des repas.

Pour faire des économies

C’est une évidence : lorsque l’on ne sait pas quoi faire à manger, on achète au gré des envies et/ou des promotions en magasin. Ce qui fait rapidement exploser le budget courses !

En planifiant ses menus, on a une idée précise des repas de la semaine. Avec ma liste de courses, je sais exactement quoi acheter, je ne traîne pas dans les rayons et je n’achète pas (trop) de trucs inutiles qui vont pourrir au fond du placard. C’est pourquoi il est indispensable de faire une liste et de s’y tenir.

Pour éviter le gaspillage

Lorsque l’on fait les courses sans prévisions, on a souvent tendance à acheter trop de quantité, et en même temps à oublier des trucs. Qui ne s’est jamais retrouvé avec un frigo plein à craquer et aucune envie pour le repas du soir ?

Prévoir des menus, c’est aussi cuisiner la juste quantité et ne pas accumuler de produits périssables. En fin de semaine, j’ai cuisiné  tout ce que j’avais acheté et mon frigo est vide. Même mon garde-manger est assez peu rempli car je n’achète toujours que la juste quantité.

Pour gagner du temps

Lorsque l’on fait les courses sans liste, on train dans le magasin, on erre comme une âme en peine sans savoir quoi prendre. Vous pensez que prendre 30 minutes pour lister vos repas c’est une perte de temps et que vous avez mieux à faire ? Détrompez-vous, c’est un vrai gain de temps.

Alors qu’avec une bonne liste, les courses sont faites beaucoup plus vite : 30 min au magasin bio montre en main ! Et à l’heure du repas je n’ai pas besoin de me poser de questions en contemplant mon frigo. Tout est prévu ! Je peux ainsi programmer des cuissons, faire tremper mes légumineuses ou préparer mes légumes en avance.

Comment planifier et organiser ses menus ?

Depuis que j’ai lu l’article de Natasha des Echos Verts sur “Pourquoi et comment planifier ses menus”, planifier mes menus n’a jamais été aussi simple ! J’ai adopté sa technique de planification absolument géniale. Le principe est de prévoir un type de plat par jour et de trouver 3 à 4 variantes pour tenir un mois complet sans manger 2 fois la même chose. Par exemple, si le lundi c’est le jour du riz, on peut faire du riz pilaf, un risotto, un riz aux légumes, etc.

Une fois par semaine, prenez 30 min à 1h pour établir votre semaine de menus. Vous pouvez trouvez l’inspiration sur internet (blogs, sites culinaires, pinterest, facebook…) ou dans vos livres et magazines de cuisine. Une fois les menus préparés, rédigez votre liste des courses avec tous les ingrédients nécessaires à vos menus, en vérifiant d’abord si vous n’avez pas déjà ce qu’il faut dans vos placards.

Pour ma part, le week-end j’ai du temps pour faire des tartes, des quiches ou des pizzas, ou d’autres plats qui nécessitent un peu de préparation. Pour le reste de la semaine, je fais plutôt des pâtes, du riz, des lentilles, etc. selon le jour de la semaine. J’ai prévu un soir pour les restes, ce qui me permet de décaler mes menus si on sort au restaurant ou si on va dans la famille.

Voila, vous avez toutes les clés en mains pour organiser votre semaine de menus ! Et vous, comment vous faites ? Vous avez des astuces à partager ?

Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *