Comment propager les plantes ZZ : Un aperçu complet de toutes les options

Comment propager les plantes ZZ : Un aperçu complet de toutes les options
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Les plantes ZZ (Zamioculcas Zamiifolias) sont des plantes d’intérieur robustes, nécessitant peu d’entretien, qui peuvent être facilement reproduites dans le confort de votre maison ou de votre bureau. Mais de nombreux amateurs de plantes ZZ se posent la question suivante : « Comment propager mes ZZ ? ».

Comment propager les plantes ZZ ? Ces plantes « survivantes » peuvent être propagées à partir de boutures de feuilles, de boutures de tiges, de séparation et de division. Les boutures ZZ, ainsi que les plantes séparées/divisées, ont intérêt à être démarrées directement en terre. La propagation dans l’eau est possible avec les ZZ mais la propagation dans le sol est généralement meilleure.

Vous êtes curieux de savoir comment ces techniques fonctionnent et ce qui vous convient le mieux ? Continuez à lire pour obtenir un aperçu complet des techniques de propagation qui vous aideront à constituer votre collection de plantes ZZ !


Les plantes ZZ sont-elles toxiques ?

Avant de commencer, attaquons-nous à la rumeur selon laquelle les Plantes ZZ sont dangereuses. La vérité est qu’avec une manipulation normale, les plantes ZZ sont parfaitement sûres dans les bureaux et les maisons.

Mais d’où vient ce malentendu ? Les plantes ZZ créent une substance appelée oxalate de calcium, qui est constituée de minuscules cristaux. Ces cristaux microscopiques, qui se trouvent dans la sève de Zamioculcas Zamiifolias, sont pointus et grattants, ce qui peut parfois provoquer une réaction cutanée avec démangeaisons. Ces mêmes cristaux peuvent également provoquer une irritation de la bouche, de la gorge et de l’estomac en cas d’ingestion.

Ces effets secondaires peuvent également se manifester chez les animaux domestiques, si ceux-ci jouent avec des tiges ou des feuilles cassées. Mais tout le monde ne souffre pas d’une éruption cutanée après avoir manipulé un ZZ. En effet, les feuilles de ZZ sont recouvertes d’une « cuticule » cireuse, qui leur donne un aspect brillant. La couche de cire protège la plante de l’environnement, mais réduit également le risque que votre peau soit exposée à une sève irritante.

La stratégie la plus sûre consiste à porter des gants lorsque vous manipulez la plante, surtout si des feuilles ou des tiges risquent d’être cassées, et à garder la plante hors de portée des animaux domestiques et des enfants curieux. En suivant ces étapes, même les amateurs de ZZ à la peau sensible devraient être à l’abri de tout désagrément. Pour plus d’informations, lisez cet article sur la toxicité du ZZ.


Un aperçu rapide des structures racinaires des ZZ

La structure unique de leurs racines explique en partie pourquoi les plantes ZZ sont si faciles à propager. Pour une discussion détaillée des racines ZZ, lisez cet article ou continuez pour un résumé rapide.

Lorsque la plupart des gens pensent aux racines, ils pensent généralement à une boule de brins fins qui absorbent l’eau et les nutriments du sol. Ces racines sont délicates et peuvent être déchirées ou endommagées lors du rempotage, ce qui peut endommager la plante.

Mais les plantes ZZ ont un type de racine plus robuste qui peut supporter la division. Ces structures sont appelées rhizomes. Les rhizomes ne sont pas vraiment des « racines », et ne sont pas non plus des bulbes. Il s’agit d’une sorte de tige qui soutient la plante sous le sol. Ces rhizomes absorbent et stockent l’eau du sol, ce qui aide la plante à rester hydratée en cas de sécheresse.

Chez une plante ZZ adulte, ces rhizomes ont tendance à ressembler à des pommes de terre, avec parfois des structures plus petites en forme de tube. En plus d’aider la plante à survivre dans des conditions difficiles, les rhizomes facilitent également la division de votre plante, car un rhizome entier, ou même une partie d’un rhizome, peut être rempoté avec succès.

Mais ce n’est pas la seule façon dont les rhizomes aident les plantes ZZ à prospérer. Les feuilles et les tiges des plantes ZZ peuvent développer leurs propres rhizomes si elles sont coupées. Comme les rhizomes poussent lentement sur les feuilles et les tiges, ce processus peut prendre un certain temps. Mais cette caractéristique offre encore plus de possibilités pour propager avec succès votre ZZ.


Propagation des tiges

L’une des façons les plus simples de propager un ZZ est d’utiliser une bouture de tige saine. Avec de la patience et des soins, cette bouture deviendra une plante ZZ saine qui pourra être ajoutée à votre collection. Mais d’abord, vous devrez choisir les meilleures tiges à couper pour donner à votre nouvelle plante un départ sain.


Choisir les meilleures tiges pour le bouturage

Lorsque vous êtes prêt à multiplier, recherchez des tiges matures, d’une couleur verte foncée et uniforme. Ces tiges auront au moins quelques feuilles saines et devraient mesurer quelques centimètres de haut. Vous pouvez également choisir une tige supplémentaire pour vous donner les meilleures chances de réussite de la propagation.

Une fois que vous avez choisi vos tiges, vous êtes prêt à commencer à couper !


Comment prélever des boutures de tiges de ZZ

Il est préférable d’utiliser une lame propre et désinfectée pour couper les tiges, afin d’éviter que les bactéries n’endommagent votre plante.

Faites votre coupe à la base de la tige, avec au moins 3″ de tige sous les feuilles inférieures – cela vous donne plus à planter et aidera à stabiliser votre coupe. Répétez cette étape avec votre deuxième bouture.

Ensuite, posez les tiges sur une surface chaude et sèche pendant quelques heures, jusqu’à ce que l’air crée une « callosité » sur l’extrémité de chaque tige. Une fois que cette couche calleuse s’est formée, et que la bouture semble un peu sèche à l’extrémité, vous serez prêt à planter vos tiges ! Pour plus d’informations sur la multiplication des tiges, lisez cet article.

Mais qu’en est-il de la multiplication avec des feuilles ?


Propagation par les feuilles

Les plantes ZZ saines ont généralement beaucoup de feuilles parmi lesquelles choisir. La propagation par cette méthode peut être un excellent moyen de faire pousser une nouvelle plante sans avoir à couper des branches entières ou à sectionner des rhizomes.

Comme vous pouvez l’imaginer, faire pousser une plante entière à partir d’une seule feuille peut prendre beaucoup de temps, mais comme la plante mère est très peu endommagée, la propagation par les feuilles peut être une approche très sûre de la propagation.


Comment prendre des boutures de feuilles ZZ

Comme pour une bouture de tige, vous voudrez utiliser un sécateur désinfecté ou un couteau bien aiguisé pour la propagation des feuilles. Il sera également essentiel de choisir des feuilles saines, matures, vert foncé et brillantes. Une couleur vert clair suggère une feuille de bébé qui n’a pas fini de grandir. Évitez les feuilles qui commencent à jaunir, à se recroqueviller ou à devenir brunes afin de donner à votre plante le meilleur départ possible.

Essayez de cueillir 2 à 4 feuilles saines pour la propagation afin d’améliorer vos chances de réussite et d’obtenir un pot d’apparence plus pleine pendant que les feuilles s’enracinent. Comme pour les boutures de tiges, portez des gants car vous risquez de rencontrer de la sève ZZ pendant la coupe.

Mettez vos boutures de côté sur une surface propre et sèche pendant quelques heures jusqu’à ce que les callosités se soient formées. Une fois que la couche calleuse s’est formée, vous êtes prêt à commencer à planter.

Vous avez d’autres questions ? Consultez cet article sur la propagation des feuilles pour obtenir d’autres bons conseils.


Enracinement dans l’eau

Mais qu’en est-il des amoureux de ZZ qui n’aiment pas jouer dans la terre ? Nous avons une autre option amusante pour vous ! J’ai écrit un article approfondi sur le processus, mais je vais également le passer en revue ici.

Il est important de savoir que, si certaines plantes aiment pousser dans l’eau, les ZZ n’en font pas partie. Cela ne veut pas dire que vous ne pouvez pas multiplier une plante ZZ dans l’eau, mais cela prend plus de temps, et les plantes ne seront peut-être pas aussi fortes et saines.

Une fois que vous avez pris vos boutures et que vous êtes prêt à les enraciner dans l’eau, vous devrez trouver le récipient approprié. Bien que vous puissiez placer vos feuilles ou vos tiges coupées dans une variété de récipients, d’appliques et de bocaux, une simple bouteille d’eau en plastique, ou un vase à col étroit, peut fonctionner tout aussi bien. En effet, le petit col d’une bouteille ou d’un vase étroit peut empêcher la feuille ou la tige entière de glisser dans l’eau. Si une trop grande partie de votre plante trempe dans l’eau, elle risque de devenir molle ou maladive.

Lorsque vous propagez votre plante ZZ dans l’eau, il est préférable d’utiliser de l’eau fraîche et propre. Bien que l’eau du robinet puisse fonctionner, des produits chimiques comme le fluor sont parfois ajoutés. Dans cette optique, l’eau filtrée peut être le choix le plus sûr pour votre bébé ZZ.

Une fois que vous avez placé votre bouture dans l’eau, placez votre bouteille ou votre vase dans un endroit chaud et lumineux avec beaucoup de lumière indirecte – comme une chambre ou un bureau avec de grandes fenêtres à rideaux. Veillez à ce que la lumière directe du soleil ne touche pas les feuilles de la plante. La lumière du soleil non filtrée peut brûler les feuilles de ZZ et tuer une bouture fragile avant qu’elle ne puisse s’enraciner.

Vous devrez également changer l’eau de votre plante régulièrement pour l’aider à rester en bonne santé. Avec le temps, même l’eau filtrée peut devenir contaminée, recueillir la poussière et perdre des cellules de votre plante. L’eau trouble et trouble peut tuer votre plante en contribuant à la pourriture des racines.

Essayez de changer l’eau une fois par semaine. Lorsque vous le faites, rincez doucement le fond de la bouture pour enlever toute accumulation visqueuse qui pourrait nuire à la plante. Mais attention, l’eau courante ou un rinçage brutal peut détacher les rhizomes en croissance.

Et maintenant, l’attente commence. La propagation par l’eau est un processus lent, mais tant que les feuilles ont l’air en bonne santé, votre plante est en train de pousser. La lenteur et la constance gagnent la course !


Boutures ZZ et terreau

La propagation dans le sol est la meilleure option pour la santé à long terme de votre plante ZZ. Heureusement, il s’agit d’un processus facile et abordable que presque tous les amateurs de plantes peuvent réaliser chez eux.

Il suffit de suivre les étapes simples ci-dessous, et vous ferez pousser votre nouvelle plante ZZ en un rien de temps !


Meilleur sol pour les plantes ZZ

Les plantes ZZ peuvent survivre dans la plupart des types de terreaux. Mais si vous voulez voir votre plante s’épanouir, quelques conseils sur le sol peuvent vraiment faire la différence. N’oubliez pas que ces plantes ne prospèrent pas lorsqu’elles sont trop arrosées. Si elles restent dans un sol humide, elles finiront par mourir.

Pour réduire ce risque, essayez d’utiliser un mélange de terreau ordinaire et de mélange pour cactus, tous deux disponibles en ligne et dans les magasins locaux. Le terreau naturel et organique Black Gold’s peut être une excellente option car il contient de la perlite et des engrais. La perlite aide à garder le sol léger et sec, tandis que l’engrais aide à fournir à la plante un peu plus de nutrition pour qu’elle reste forte.

Envisagez d’ajouter un peu de mélange de terreau pour succulentes ou cactus pour créer un mélange de rempotage encore plus léger. L’ajout de terre succulente peut ajouter un drainage supplémentaire pour la santé de votre ZZ.

Mais n’essayez pas de planter votre ZZ dans un mélange composé principalement de sable. Les plantes ZZ ne font pas partie de la famille des cactus et ont besoin d’un peu de terre pour les nourrir. De plus, comme les plantes ZZ poussent en hauteur, elles ont besoin d’un peu de structure pour les aider à se tenir debout. Les rhizomes ne s’ancrent pas bien dans un sol trop léger.


Conteneurs pour les plantes ZZ

Rien ne complète un excellent sol comme le bon contenant. Et comme trop d’eau est néfaste pour les plantes ZZ, recherchez un bac avec un excellent drainage.

De multiples trous de drainage permettent d’éviter que l’eau ne s’accumule au fond du pot, ce qui peut arriver même avec des habitudes d’arrosage correctes. Envisagez d’utiliser des matériaux poreux pour les pots, comme le béton et la terre cuite, qui peuvent extraire l’excès d’eau du sol.

Choisissez un pot qui est assez large et profond pour donner à votre plante de l’espace pour pousser – et vous permet de planter les rhizomes assez profondément pour donner aux grandes tiges un certain soutien. C’est moins important si vous plantez des feuilles car elles sont beaucoup plus petites, mais même les feuilles auront besoin d’un peu d’espace pour se développer au fil du temps.

Vous avez besoin de plus de conseils sur le sol ZZ et les conteneurs ? Consultez notre article pratique.


Plantation de boutures de ZZ dans le sol

Une fois que tu as choisi un pot avec suffisamment de drainage et d’espace, il est temps de planter tes boutures. À l’aide de votre doigt, créez un petit trou dans le terreau pour chaque tige que vous allez planter.

Si vous plantez une feuille, le trou doit faire environ 1 centimètre de profondeur. Veillez à planter vos feuilles ZZ avec les extrémités coupées vers le bas, et recouvrez délicatement la partie enterrée, sans appliquer de pression.

Si vous plantez des tiges, les trous doivent être assez profonds pour assurer la stabilité. Cela peut varier en fonction de la hauteur de la tige. Utilisez votre meilleur jugement. Soyez doux avec les tiges, et ne les enfoncez pas dans le sol. Si un trou plus profond est nécessaire, retirez délicatement la tige et approfondissez le trou avec votre doigt, avant de le remplir à nouveau.

Arrosez les tiges ou les feuilles nouvellement plantées en faisant attention à ne pas les découvrir. Ensuite, placez les boutures en pot dans un endroit lumineux. Les fenêtres orientées vers l’est et le nord sont de bons choix, et les rideaux peuvent aider à protéger la plante de la brûlure des feuilles.


Diviser les ZZs

Une autre façon efficace de propager les ZZs est de les diviser ou de les séparer au niveau du rhizome. Cela peut sembler effrayant, mais il n’est pas nécessaire d’être un maître jardinier pour utiliser cette technique. Pour savoir comment diviser les ZZs, vous pouvez lire notre guide ici. Mais continuez à lire ci-dessous pour avoir un aperçu utile de ce processus de propagation amusant.

Les plantes ZZ se prêtent bien à la division grâce à leur système de racines en rhizome. Comme nous l’avons déjà vu, ces racines peuvent se repousser et pousser à partir de boutures de feuilles et de tiges. Grâce à cette capacité, il est particulièrement facile pour les jardiniers novices de diviser leurs plantes ZZ en toute confiance.

Mais la division d’une plante ZZ peut être un peu compliquée. Comme vous devrez retirer la plante de son contenant, envisagez de travailler à l’extérieur et de demander de l’aide à un ami. C’est particulièrement vrai si votre ZZ est de grande taille, car elles peuvent être encombrantes, et les tiges et les feuilles peuvent se casser si elles ne sont pas traitées avec soin.

Assurez-vous également d’avoir à portée de main vos gants, vos pots, votre mélange de rempotage et une lame propre et tranchante, ou une scie d’élagage.


Séparation des rhizomes

Si votre ZZ est lourde, vous voudrez peut-être coucher la jardinière sur le côté. Mais faites attention et n’essayez pas de faire basculer un bac lourd tout seul – vous pourriez casser le bac, endommager la plante ou vous blesser.

Une fois que le pot est sur le côté, passez votre doigt, ou une petite lame, autour du bord intérieur du pot et remuez doucement le pot d’avant en arrière, en tirant dessus pour détacher la plante.

Si la plante est coincée, vous pouvez demander à votre ami de tirer sur le pot pendant que vous tenez la plante. Assurez-vous simplement de stabiliser la plante vers la base et de ne jamais  » arracher  » la plante du pot. Cela pourrait endommager les rhizomes.

Une fois la plante libérée, vous devriez voir des rhizomes groupés ensemble, accompagnés de structures plus petites ressemblant à des tubercules. Chaque rhizome aura probablement deux ou trois tiges qui pousseront.

Une façon de diviser la plante est de séparer simplement les rhizomes les uns des autres. Vous aurez peut-être besoin d’un couteau bien aiguisé pour y parvenir, mais si la plante n’était pas trop contrainte dans son pot, la façon de séparer les rhizomes pourrait être plus claire.

Dans certains cas, les rhizomes ont poussé si près les uns des autres qu’ils ressemblent à un bloc de tubes emmêlés. Si c’est ce que vous trouvez avec votre ZZ, regardez le groupe de rhizomes pour trouver un endroit à couper qui permettra à chaque nouvelle plante d’avoir une portion de taille similaire du groupe de rhizomes.

Une fois que vous avez décidé de l’endroit où vous allez couper, prenez votre couteau aiguisé et commencez à couper. Mais faites attention. Une grappe de rhizomes peut être difficile à couper. Si vous vous impatientez ou si vous exercez une pression trop forte sur la lame, vous risquez d’endommager la plante ou votre main.

Une fois que vous avez divisé votre plante, il suffit de suivre les conseils ci-dessus concernant le sol et le récipient… et voilà ! Vos plantes ZZ sont prêtes pour votre collection.


Soins à apporter à votre bébé ZZ

Une fois que vous avez coupé ou divisé votre plante ZZ, il reste encore un peu de travail à faire. N’oubliez pas que votre ZZ est encore en train de repousser ses racines après la propagation, et qu’il peut donc avoir besoin d’un peu plus de soins – et d’une bonne dose de patience.


LIGHT

Bien que les plantes ZZ puissent pousser à l’ombre partielle, elles poussent le mieux dans une lumière vive et filtrée. La lumière du soleil peut être la meilleure, tant qu’elle n’est pas directe, ce qui peut brûler les feuilles. Cependant, la lumière artificielle est adéquate pour aider les plantes ZZ à pousser.

Lorsque vous utilisez une lumière artificielle, assurez-vous qu’il s’agit d’une lumière fréquemment allumée – comme l’éclairage de  » sécurité  » dans un bureau, qui reste allumé en permanence. Si votre bureau est dans l’obscurité totale tout le week-end, ce ne sera pas un environnement idéal pour votre ZZ. Envisagez d’ajouter une lampe de culture avec une petite minuterie de sortie pour obtenir les meilleurs résultats.


TEMPÉRATURE

Heureusement, si la température est confortable pour vous, elle l’est probablement pour votre plante ZZ. Une température intérieure comprise entre 55 degrés et 80 degrés Fahrenheit devrait convenir à votre plante. Veillez à ne pas placer votre plante près de fenêtres pleines de courants d’air, de chauffages ou d’autres endroits qui pourraient refroidir ou chauffer l’air de manière excessive, ou dessécher les feuilles de votre plante.


EAU

Une maison pleine de plantes signifie une maison pleine de besoins différents en matière d’arrosage. Et bien que votre bambou puisse aimer toute l’eau qu’il peut recevoir, moins est plus lorsqu’il s’agit d’un ZZ. En fait, l’erreur la plus courante que font les propriétaires de Zamioculcas Zamiifolia est de trop arroser, et c’est l’une des seules choses qui peuvent tuer cette plante autrement résistante.

Des feuilles jaunies et des tiges molles sont des signes révélateurs d’un arrosage excessif. Mais lorsque vous voyez ces signes, n’abandonnez pas – il n’est peut-être pas trop tard. Alors, que faire si vous avez trop arrosé votre ZZ ? Consultez ce guide pour vous aider à ramener votre ZZ trop arrosé à la santé.

Les plantes ZZ ne doivent être arrosées que lorsque les deux premiers centimètres du sol sont secs. En cas de doute, attendez un peu plus longtemps. N’oubliez pas que les rhizomes qui se trouvent sous le sol de votre ZZ sont parfaits pour stocker ce dont votre plante a besoin pour l’avenir.


Que se passe-t-il sous la surface ?

Comme les plantes ZZ ne poussent pas rapidement, l’attente peut ressembler à une torture. C’est particulièrement vrai pour les boutures car, pendant des semaines ou des mois, vous pouvez vous retrouver à regarder une feuille dans un pot, en vous demandant si elle va pousser un jour. Détendez-vous ! Tant que les tiges ou les feuilles ont l’air saines et vertes, la nature suit son cours.

Vous vous sentez toujours stressé ? Bien que chaque bouture se développe à son propre rythme et que certains environnements puissent entraîner une croissance plus rapide que d’autres, les boutures plantées dans la terre commencent généralement à développer des rhizomes au bout de quelques mois. Cependant, il peut falloir jusqu’à neuf mois pour que les rhizomes se développent dans certaines conditions d’intérieur.

Et pour les boutures enracinées dans l’eau, attendre six à neuf mois avant que les rhizomes ne se développent est la norme, certaines boutures prenant plus de temps à se développer.

Si vous devez jeter un coup d’oeil aux rhizomes sous le sol, creusez doucement la bouture avec une cuillère, et regardez attentivement le développement. Essayez de perturber la plante le moins possible. Ne tirez jamais la plante de la terre, ne rincez pas les racines, ne secouez pas la plante et ne touchez pas les rhizomes en développement. Cela pourrait endommager les rhizomes et nuire à la plante.

Lorsque vous avez terminé, replacez doucement la plante dans la terre, en tapotant soigneusement le terreau pour le remettre en place. N’appuyez pas fort autour de la tige, car vous pourriez endommager les rhizomes en formation. Gardez également à l’esprit que vous pouvez endommager la plante chaque fois que vous la déracinez, alors essayez de résister à cette tentation.

Comme les feuilles et la tige sont excellentes pour transmettre la santé de la plante, elles peuvent vous dire tout ce que vous devez savoir sur les besoins de votre ZZ.

comment propager les plantes zz

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Comment propager les plantes ZZ : Un aperçu complet de toutes les options
Variétés de plantes de prière : Quelle plante de prière possédez-vous ?

Variétés de plantes de prière : Quelle plante de prière possédez-vous ?

Les plantes de prière (Maranta leuconeura) tirent leur nom commun de leur habitude de replier leurs feuilles vers le haut…
10 boosters naturels du système immunitaire

10 boosters naturels du système immunitaire

C’est la saison du rhume et de la grippe. Les enfants manquent l’école, les adultes manquent le travail et tous…
Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

Éclairage des Pothos 101 : Trouver la meilleure lumière pour votre Pothos

De quelle quantité de lumière une plante Pothos a-t-elle besoin ? La lumière du soleil est l’un des besoins les…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription