Comment réduire ses déchets dans la salle de bain ?


salle de bain éco

Bienvenue dans ma salle de bain minimaliste et zéro déchet ! Moins de produits dans la salle de bain c’est possible en adoptant des gestes simples. Voici quelques astuces pour remplacer le jetable par le durable dans votre salle de bain.

Entre les disques de cotons démaquillants, les cotons-tiges et les flacons de gels douche, la salle de bain peut vite devenir une poubelle géante. Sans parler des tas de produits cosmétiques (crème, lait, baume, sérum, etc.) Cependant, la salle de bain est l’une des pièces les plus faciles à modifier quand on commence une démarche zéro déchet. Il suffit de 2 ou 3 changements très simples pour transformer votre routine de façon durable.

Quels sont les produits indispensables dans une salle de bain zéro déchet ?

J’essaie d’utiliser au maximum des produits bio et naturels, si possible sans emballage et en version solide. Mais les produits de beauté ne sont pas les seuls habitants de votre salle de bain. Les emballages et les déchets se cachent partout ! Pour les éliminer, rien de plus simple : il suffit de remplacer les produits jetables par leur version durable. C’est un petit investissement au début mais ensuite vous n’aurez plus besoin d’en racheter et votre poubelle vous dira merci.

Pour se démaquiller ou se nettoyer le visage : les cotons lavables

Pour remplacer des cotons jetables, vous avez plusieurs solutions ! Vous pouvez par exemple utiliser des cotons ou lingettes lavables. Ces cotons lavables s’utilisent exactement comme des cotons normaux, il suffit simplement de les passer à la machine avec le linge de maison quand ils sont sales. Au bout de quelques mois, vous pouvez les reblanchir en les laissant une nuit dans une bassine d’eau chaude additionnée à du percarbonnate de soude.

Il est également possible de se passer totalement de cotons et de se nettoyer le visage avec les mains ou un gant sous la douche avec un savon doux.

Pour le démaquillage, vous pouvez utiliser de l’huile végétale (coco ou olive par exemple) ou du beurre de karité. Vous en trouverez sous forme solide ou liquide en magasin bio et sur internet. Là encore, pas besoin de coton ! Il suffit de frotter doucement la peau puis de rincer.

Pour se laver le corps et les cheveux : les cosmétiques solides

Les nettoyants (savon et gel douche) peuvent très facilement se trouver en version solide dans les magasins bio ou sur internet, généralement sous forme de pain de savon. Ils s’utilisent comme des savons ordinaires : frottez et faites mousser !

Les déodorants et les shampoing solides existent aussi. Ces produits sont bien souvent emballés dans du carton recyclable ou compostable. J’ai même déjà trouvé des déodorants en poudre !

Pour les dents : les brosses à dents en bambou ou en bois

Pour remplacer les brosses à dents en plastique du supermarché, il y a deux solutions :

  • les brosses à dent en plastique recyclé ou recyclable avec tête interchangeables (certaines marques proposent même de récupérer les têtes usagées)
  • les brosses à dent en bois ou en bambou entièrement compostables.

Et le dentifrice en tube, par quoi le remplacer ? Par son équivalent en format solide ou en poudre, à appliquer directement sur la brosse à dent.

Pour les règles : les protections hygiéniques lavables

Vous pouvez très facilement remplacer les serviettes et tampons jetables par des serviettes lavables, une coupe menstruelle ou encore des culottes menstruelles.

  • La coupe menstruelle (aussi appelée “cup”) est un petit réceptacle en silicone qui s’insère dans le vagin et recueille le sang des règles. C’est une alternative plus saine au tampon.
  • Les serviettes hygiéniques lavables (= SHL) se fixent dans la culotte et fonctionnent exactement comme des protections classiques, à la différence qu’on peut les laver et les réutiliser plusieurs fois.
  • les culottes menstruelles (à ne pas confondre avec les “culottes de règles” qui sont simplement plus confortables et réservées à cette période) sont des sous-vêtements absorbants qui remplacent les autres protections. Comme les SHL, elles sont lavables et réutilisables.

Si vous n’êtes pas prêtes à sauter le pas, sachez qu’il existe également des protections jetables bio ! Ils contiennent moins de produits chimiques.

Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *