Les conseils utiles pour devenir une entreprise éco-responsable


entreprise écoresponsable

C’est un fait, notre planète va mal. Chacun, à son échelle, peut quand même faire changer les choses, en modifiant simplement ses habitudes. On nous dit de consommer mieux, de penser à réduire ses déchets et d’opter pour des modes de transports écologiques. Mais si nous, en tant que citoyen lambda, nous pouvons le faire, pourquoi pas les entreprises. Nous allons vous donner les conseils utiles pour faire de votre entreprise, une entreprise éco-responsable.

Comment devenir une entreprise éco-responsable?

Devenir responsable, plus écolo, être beaucoup plus attentif aux autres, doit être mis en place aussi dans l’entreprise. Nous passons la majeur partie de notre vie dans nos entreprises et donc nos impacts sur l’environnement on en partie lieu en interne. Nos choix dans notre vie au travail, dans l’entreprise, doivent participer pour la transition vers un monde plus responsable.

Il n’est pas toujours évident d’être un employé modèle et plus responsable, il faut y réfléchir et y penser chaque jour, pour que nos gestes changent. Nous allons vous donner toutes les clés à mettre en place pour devenir une entreprise éco-responsable.

On se forme aux gestes du recyclage:

Le recyclage en entreprise, ce n’est pas encore trop ça, et les bonnes habitudes que l’on prend à la maison, s’oublient vite quand on arrive au bureau. Il faut agir! On fait installer des bacs de recyclage et surtout on révise les règles pour bien recycler, beaucoup de salariés ne les connaissent pas suffisamment, puis ON RECYCLE!

En France, le recyclage permet d’économiser 22 millions de tonnes de CO2 par an, pourtant à peine 23% de nos déchets seraient recyclés, tout ça parce que nous trions mal. Il est grand temps de nous améliorer.

Stop au gobelets plastique et couverts jetables:

Il suffit d’acheter une tasse ou un verre, c’est un tout petit geste mais au final il signifie beaucoup pour notre environnement. Nous travaillons environ 220 jours à l’année, si on prend 2 cafés par jour, cela représente environ 500 gobelets + 500 touillettes jetées inutilement chaque année.

Si chaque salarié changeait son gobelet jetable contre une tasse réutilisable, imaginez le nombre de déchets évités. En plus vous verrez que l’investissement sera vite rentabilisé, et c’est la même chose pour les couverts et la vaisselle jetable. Si vous êtes patron, pensez à offrir des cadeaux écologiques à vos employés, ça fait plaisir et c’est bon pour la planète.

Attention lors du déjeuner.

C’est souvent lors du déjeuner, que vient l’heure du gaspillage. Si vous mangez au self éviter de prendre 3 morceaux de pain alors que vous n’en mangerez qu’un seul. Il vaut mieux retourner se servir plutôt que d’en prendre trop et de ne pas finir.

Si vous vous faites livrer les repas, on pense à faire des commandes au maximum groupées. Cela limitera les trajets des livreurs ainsi que la multiplication des sacs d’emballage. Il faut éviter aussi de prendre les bouteilles d’eau en plastique alors qu’on a déjà une fontaine sur place. Et on évite de jeter les restes et on pense au compostage, une bonne façon de limiter nos déchets.

On pense à bien isoler ses locaux:

Et oui, en entreprise, le chauffage est le 1er poste de dépense énergétique. Les entreprises consomment chaque année plus de 55 000 KWh d’électricité, il faut savoir que c’est la consommation annuelle de la Suisse. C’est 28 millions de tonnes de CO2! On pense donc à isoler ses locaux, c’est le meilleur moyen pour réduire la facture énergétique au travail.

Et dans votre vie quotidienne pensez-y, que ce soit au travail ou non, on n’ouvre pas les portes et les fenêtres avec la climatisation ou le chauffage allumés et on ferme tous les volets la nuit pour éviter des déperditions de chaleur.

Les écogestes anti gaspillage énergétique:

Pour rester dans cette optique éco-responsable on pense au écogestes! On éteint la lumière quand on sort d’une pièce, ou des toilettes par exemple, puis on adapte le chauffage à la température extérieur, pourquoi chauffer s’il fait bon? Il suffit également d’éteindre son ordinateur pour la pause déjeuner et le soir en partant. On pense à ne pas imprimer inutilement et à ne pas gaspiller ses fournitures. C’est très facile, mais il faudrait que tout le monde le fasse! On pense également à la seconde vie pour ses outils de bureaux.

Utiliser correctement les outils numériques:

Quand on parle d’économie d’énergie, on ne pense pas assez aux outils numériques, pourtant il y a des pratiques à adopter pour mieux utiliser son ordinateur. Déjà, on arrête de mettre en copie de nos mails tous nos collègues de travail quand ce n’est pas utile. Puis on enlève les grosses images sur nos signatures, elle ne servent à rien et vont surcharger nos mails.

Un email peut émettre plus de 50g de CO2 si on lui ajoute des grosses pièces joints, ce n’est pas rien, 50g de CO2 est équivalent à 1km en voiture, ça fait réfléchir!entreprise écologique

Repas végétariens et cuisine écologique:

Pour la pause déjeuner on adopte l’alimentation écologique, les produits bio, les repas anti-gaspillage, on pense aux producteurs locaux, etc.. Puis vous pourriez très bien mettre en place, une fois dans la semaine, un déjeuner végétarien, c’est une super méthode pour réduire son empreinte environnementale.

Il faut savoir qu’un kilo de viande est équivalent à 15 à 40KG de CO2, sachant que chaque année les français consomment plus de 80kg de viande par personne, ça laisse matière à réfléchir. Le riz et les lentilles quant à eux, ne représentes que 1 à 3kg de CO2 par kg de nourriture. Vous l’avez compris, on pense à la cuisine végétarienne dès que l’on peut!

On modifie ses moyens de transport:

Vélos et trottinettes électriques, covoiturage, bus, triporteurs.. bref vous l’aurez compris, des dizaines de méthodes existent pour remplacer la voitures et ses émissions de CO2. Alors dans le cadre de votre plan d’entreprise, n’hésitez surtout pas à pousser un peu et les faire découvrir à vos collègues ou employés. On devient une entreprise respectueuse qui pense aux enjeux environnementaux.

Le télétravail un bon moyen d’être écolo:

Le télétravail on le répète assez souvent, c’est bien! Puis actuellement avec la crise sanitaire, ça l’est d’autant plus qu’on limite le risque sanitaire. Cela évite de polluer en prenant les transports, ça fait gagner du temps et ça permet de mieux gérer sa vie privée. Moins de monde au bureau, moins de data utilisées, moins de pollution!

Vous l’aurez compris, il existe de multiples façon de rendre son entreprise beaucoup plus éco-responsable que ce soit en individuel ou en collectif, il est grand temps de faire bouger les choses pour le respect de notre environnement et notre biodiversité!

 

Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *