“Les OGM en questions”: un dossier et une exposition pour mieux comprendre et contribuer au débat public

Dans notre assiette, dans les champs, dans le droit des brevets, dans les laboratoires… partout les plantes génétiquement modifiées (PGM) entraînent des bouleversements profonds car, bien plus que le produit de nouvelles technologies, elles constituent un phénomène de société et un événement majeur des politiques agricoles et alimentaires du XXIème siècle. Issues des laboratoires des pays industriels, les plantes transgéniques promues par une poignée de grandes firmes multinationales ont connu une diffusion très rapide et sont désormais cultivées sur tous les continents. Les avancées des applications de la recherche en biologie moléculaire et en génétique sont si rapides que la société en perd à la fois le sens et le contrôle. Les réactions vis-à-vis des plantes transgéniques sont vives partout dans le monde et, après plus de 20 années d’extension des cultures, les controverses persistent. Si les enjeux fondamentaux, qui sont des enjeux majeurs de société, sont restés les mêmes, risques pour la santé et l’environnement, appropriation du vivant par les brevets, constitution d’un monopole du secteur alimentaire, le cadre des discussions a, lui, beaucoup évolué. Partout où des processus démocratiques permettent une information indépendante et autorisent le débat public, les citoyens se mobilisent pour revendiquer le principe de précaution et pour participer à l’élaboration des cadres législatifs.

Le dossier

Couv dossier OGM en questions

L’exposition

Panneaux exposition OGM en questions