La ville écologique du futur


ville écologique du futur

La crise climatique actuelle n’épargne personne et fait changer les mentalités. Que ce soit à notre échelle de citoyen, de foyer, de ville ou de nation, un gros virage écologique a été pris, qu’il soit drastique ou plus nuancé. Les résultats sont assez encourageants. La dimension écologique va prendre de plus en plus d’ampleur pour palier à la crise climatique globale, à laquelle nous faisons tous face, mais aussi pour assurer une qualité de vie plus propice, en société. La ville du futur sera écologique, c’est certain. Alors abordons plus en détail, le sujet de la ville écologique du futur.

Ville écologique du futur, à quoi doit-on s’attendre?

Si l’on recherche les villes qui sont déjà les plus écologiques, nous trouvons les villes, surtout nordiques, comme

  • Oslo
  • Stockholm
  • Copenhague
  • Reykjavik

Il n’y a pas une seule ville dites écolo, tout comme il n’y a pas qu’une seule recette pour la construire. Les solutions sont multiples, mais on peut retrouver des aménagements récurrent et essentiels dans toutes ces villes forte en développement durable.

Plus de nature pour une ville écologique du futur:

C’est la végétalisation des rues et même des bâtiments qui est récurent dans la ville écologique et donc importante pour le futur. C’est d’ailleurs la première approche des villes pour devenir plus écolo, le développement de la nature en ville.

On le sais, les années sont de plus en plus chaudes et l’absence de végétaux créer des îlots de chaleur, rendant les villes de moins en moins agréables à vivre. Les municipalités prennent de plus en plus de mesures pour laisser la place nécessaire à la nature, autour des constructions, des rues, sur les toits et même sur les murs.

Cette implantation de nature en ville réduira le manque de biodiversité dans les zones urbaines, dont la croissance est terriblement nuisible pour la plupart des espèces locales qui doivent s’adapter ou disparaître. Les villes avec de nombreux espaces de nature deviennent alors des havres de paix pour les espèces essentielles comme les abeilles.

C’est ce qui nous attend pour une ville écologique du futur!

Ville écolo du futur, on pense aux écoquartiers:

Pour construire des villes plus durables, l’aménagement qui est devenu populaire dans la transition écologiques des villes un peu partout dans le monde, c’est l’écoquartier!

En France, nous voyons ce genre de projet fleurir un peu partout, mais ne confondons pas le label Ecoquartier et le terme qu’utilisent certains projets immobiliers qui n’ont rien à voir et ne garantissent pas les performances énergétiques.

La ville écologique du futur devra être impliquée dans la construction de bâtiments à très basse consommation et même mieux, à énergie positive. Le secteur qui consomme le plus d’énergie actuellement, c’est le bâtiment, environ 40% de la consommation énergétique en France.

Les villes écologiques construisent donc de manière à consommer le moins possible, ainsi qu’en rentabilisant la surface en y ajoutant des panneaux solaires par exemple. Si l’on prend le modèle de Reykjavik, il possède un atout majeur dans le domaine énergétique, la géothermie. Cela lui offre quasiment 100% de sa production électrique.

Parfois on peut retrouver d’autres moyens de production énergétiques comme la biomasse, issus des déchets d’un quartier, comme en Suède, très bon modèle pour la ville écologique du futur.ville écologique

Une ville qui passe de la ville durable à la ville zéro carbone:

Il faudrait changer les villes dans leur ensemble et pas seulement par petites touches de nouveaux écoquartiers. L’objectif serait d’aller vers un modèle de ville plus écologique et carboneutre. Cette ville du futur n’émettra pas plus qu’elle ne peut absorber, pour ne plus produire d’émissions de CO2 en trop, dans l’atmosphère.

Pour cela nous utiliserons la mobilité propre, avec le vélo, c’est un point central de la future ville écologique. Le vélo pourra être personnel mais aussi en libre service, comme on le voit désormais déjà un peu partout dans les grandes agglomérations. Cette mobilité aura une grande influence sur la ville écologique du futur, mettant en place des pistes cyclables un peu partout, en remplacement de certaines routes.

Le tramway sera aussi beaucoup plus utilisé pour oublier la voiture, qui sera bannie de la ville écolo du futur. L’objectif principal sera de rendre la rue aux habitants ainsi qu’aux enfants en créant des quartiers plus résidentiels avec des espaces publics investis.

Le recyclage:

Dans les villes écologiques, on retrouve la mise en place de systèmes de recyclages performants. Beaucoup plus de tri que d’ordinaire et selon les types de déchets. La ville écologique du futur possèdera beaucoup de poubelles. C’est important de faire participer le citoyen dans cette démarche de projet écologique.

Ville écologique du futur, les différents projets:

Plusieurs architectes, chercheurs, physiciens.. se penchent sur la question pour une ville du futur beaucoup plus écologique, nous pouvons retrouver des projets comme:

  • Une construction d’un bâtiment pourvu d’un puit de lumière qui permettrait d’éclairer 65 étages sur un peu plus de 300m de profondeur. Nous y trouverions des commerces, des locaux, des bureaux et même des musées. C’est un projet de l’agence Bunker Arquitectura du Mexique.
  • L’architecte français Vincent Callebault, de l’agence SETEC projette de faire évoluer la ville en version bien plus éco-responsable dès 2050. Avec une version à énergie positive, en créant des tours bioclimatiques et en faisant des extensions aux structures déjà en place. Il réfléchit à la mutation des bâtiments actuels pour utiliser comme base leurs technologies déjà existantes pour un projet permettant de réduire de 75% nos émissions de gaz à effet de serre à Paris. Le projet Paris Smart City 2050.
  • Lilypad imagine plutôt une ville écologique du futur qui ne serait pas forcément sur la Terre mais sur l’eau, une éco-ville flottante pouvant accueillir des populations dont les territoires seront submergés suite à la montée des eaux.

Devenir une ville écologique que ce soit dans le présent ou dans le futur, ce n’est pas simple. Cela demande un mélange subtil de différentes mesures et de décisions. Le succès repose sur la cohérence avec le besoin des territoires, mais aussi l’appropriation par les habitants et des solutions inventives pouvant s’inscrire dans le temps en proposant plusieurs alternatives bénéfiques pour les acteurs du territoire. Une chose est sur, la planète, l’écologie et la biodiversité seront au cœur de tout pour la ville écologique du futur!

 

 

 

 

 

 

Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *