Faut-il manger bio après un cancer ?


manger bio après un cancer

L’agriculture biologique se repose sur un mode de travail qui tend à respecter l’environnement, la biodiversité et les êtres vivants. Manger bio est un mode de vie qui intéresse de plus en plus de personnes dans notre société, il s’agit d’éviter la consommation d’aliments qui contiennent des pesticides et autres éléments chimiques.

La plupart des produits qui servent à protéger l’agriculture sont d’origine chimique, ces derniers sont nocifs pour la santé et très polluants pour l’environnement. Plusieurs maladies comme les cancers apparaissent chez certaines personnes dont la plupart sont des agriculteurs. Elles sont dues en partie à la l’utilisation des pesticides, à leur propagation dans l’air et à leur présence dans les aliments.

Manger bio : nous protège-t-il contre les risques de cancers ?

Selon des études qui ont été menées par les scientifiques sur la consommation des produits bio, il a été démontré que manger bio participait à la réduction des risques de cancer. Cette information que les médias ne cessent de partager a été publiée par la revue scientifique nommée JAMA. Cette dernière a été faite sur près de 69, 000 personnes que les scientifiques ont suivi depuis une période de 7 ans.

Tout au long de cette étude, les chercheurs concluent que les personnes qui consomment des produits de l’agriculture biologique, avait 25 % de moins de risques d’avoir le cancer. Par ailleurs, cette conclusion ne signifie pas de manière sûre et certaine que ceux qui mangent bio ont moins de chance d’avoir le cancer.

On dit souvent que manger bio réduit les risques d’apparition de cancer pour plusieurs raisons :

  • les produits bio ont moins de matières cancérigènes ;
  • les produits bio permettent une meilleure alimentation plus saine et équilibrée qui ne contient pas beaucoup d’aliments gras et de substances cancérigènes en raison des produits chimiques ajoutés ;
  • de plus en plus de personnes font attention à leur santé en pratiquant des activités physiques régulières qui doivent toujours être accompagnées d’une consommation de produits bio ;
  • en mangeant bio, vous diminuez naturellement votre consommation d’alcool qui est un facteur qui augmente le risque d’avoir le cancer.

En adoptant toutes ses habitudes, vous profiterez d’une bonne santé toute en limitant les risques d’apparition de certaines maladies dont le cancer.

Faut-il manger bio après un cancer ?

À ce jour, il n’y a pas vraiment d’études qui démontrent de source sûre, que les produits bio jouent un rôle en diminuant les risques d’avoir le cancer ou d’empêcher les récidives qui peuvent subvenir à tout moment. À ce titre, vous pouvez en plus de vous tourner vers les aliments bio, privilégier une consommation de produits sains et équilibrés en variant les fruits et légumes pour le bien de votre organisme.

Avoir un mode de vie sain, diminue les risques de récidive ou d’apparition de cancers et d’autres maladies chroniques. En termes de prévention contre le cancer, les fruits et les légumes sont efficaces en raison de leurs effets positifs sur le corps humain, selon les recherches qui ont été faites à ce sujet.

Pour plus d’efficacités, vous pouvez choisir vos fruits et légumes dans le rayon bio. Par ailleurs, ces derniers, même s’ils ne sont pas issus de l’agriculture bio, ils sont tout aussi performants car les pesticides utilisés sont limités par la loi. Ce qui réduit considérablement leurs effets sur l’homme. Dans le cas où, vous ne souhaitez pas consommer des aliments ayant des résidus de pesticides même en petites quantités, manger bio est une bonne alternative.

Conseils pour diminuer les risques d’absorption des pesticides

Les aliments bio participent à la sauvegarde de la biodiversité et à la protection de la santé des êtres vivants. Toutefois, ce type d’alimentation n’est pas donné à tout le monde.

Afin de diminuer les risques d’absorption des pesticides par votre organisme, voici quelques conseils :

  • rincez vos fruits et légumes pour enlever un maximum les résidus de pesticides qui sont présents sur eux ;
  • privilégiez les fruits et légumes de saison ;
  • n’achetez pas vos produits dans les mêmes magasins en choisissant tout le temps les mêmes marques. Il est important de varier de temps en temps ;
  • mangez du poisson 2 à 3 fois par semaine, c’est assez pour que vous puissiez profiter des propriétés du poisson tout en étant moins exposé aux résidus contaminants tels que le PCB, la dioxine, le mercure.
Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *