Nouveau ministre de la Transition écologique en France

Nouveau ministre de la Transition écologique en France
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

En sixième position sur l’ordre protocolaire du gouvernement français, Amélie de Montchalin n’a eu d’autre choix que de quitter son poste de Ministre de la transition écologique après sa défaite aux élections législatives, conformément aux directives du président de la République, Emmanuel Macron. De manière évidente pour certains et surprenante pour d’autres, Christophe Béchu a hérité de ce poste par la suite, devenant l’un des acteurs majeurs et prépondérants du gouvernement dirigé par Elisabeth Borne, la deuxième femme à être nommée à ce poste dans l’histoire de la cinquième République. 

 

Quels sont les enjeux pour le nouveau ministre et quel est l’héritage écologique laissé par M. Béchu, désormais ancien maire de la ville d’Angers ? 

Légende : L’ancien Maire d’Angers devient Ministre 

À la tête d’une des villes les plus écologiques de France 

 

Les classements ont pris l’habitude d’être tendancieux à ce sujet, mais le fait de voir sans cesse Angers située dans les meilleures villes de France sur les classements écologiques, entrevoie une vraie empreinte verte laissée par l’élu Horizons à la tête de la ville du Maine-et-Loire lors de son mandat de Maire. Chaque année, le jour de la Terre met en avant de nombreuses solutions liées à l’urgence climatique enfin prise en compte dans les sociétés modernes. Réduction du plastique, meilleure gestion des déchets ou utilisation des transports plus propres sont tant de choses promulguées par le Jour de la Terre et les nombreux acteurs y prenant part chaque année, le 22 avril. Du côté d’Angers, cette habitude fut prise très tôt, toutefois plus rapidement que dans d’autres contrées françaises et naturellement, une telle manifestation est mise en avant depuis désormais plusieurs années. 

 

Cependant, la sensibilisation ne s’arrête historiquement pas à une journée dans le Maine-et-Loire. Pour devenir l’une des villes les plus vertes de France, la préfecture angevine a su mettre en place de nombreuses alternatives et solutions pour faciliter le quotidien des locaux, tout en prenant en compte la question environnementale. La plupart des parkings de voiture sont payants, les espaces verts sont conséquents, le réseau de transports en commun est l’un des meilleurs du Grand Ouest et surtout, le vélo est sans cesse mis à l’honneur. Tant d’atouts pouvant paraître simplistes mais qui ne le sont pas toujours dans d’autres grandes métropoles de l’Hexagone. 

 

L’observatoire des villes vertes a, pour ces raisons notamment, placé Angers en tête du classement en 2021. Une réussite pour le nouveau ministre, prônant, pour sa part, une écologie d’action selon ses propres dires. Un entrain qui sera particulièrement nécessaire dans les prochains mois, au cœur d’un calendrier qui se doit d’être bouleversé par la question durable, sans contrepartie. 

 

Les attentes autour du ministère ces prochains mois 

 

Sous ce nouveau gouvernement, Christophe Béchu va travailler en étroite collaboration avec Agnès Pannier-Runacher, ministre de la transition énergétique. Leur objectif principal sera de tout mettre en place pour respecter les directives de la loi Climat et résilience, passée au Journal Officiel le 22 août 2021. Cette loi fixait un objectif clair et net de zéro artificialisation nette (ZAN) d’ici 2050. Les premiers objectifs ne seront en rien évidents à mettre en place, notamment pour les collectivités locales. En effet, la consommation des espaces naturels, agricoles et forestiers devra être divisée par deux d’ici dix ans, par rapport aux chiffres connus lors des dix dernières années. 

Du fait de son poste à hautes responsabilités, Christophe Béchu sera l’un des garants de ce combat gouvernemental et sociétal. Il entre dans la lignée d’une pléiade de ministres de l’écologie ou équivalent, l’un des Ministères à avoir recensé le plus de fonctionnaires sous le premier et début de second quinquennat d’Emmanuel Macron. 

 

La liste est longue 

 

Cette évolution permanente ne manque pas d’attirer les foudres des opposants politiques du chef de l’Etat. Les raisons du changement évoluent mais toujours est-il que depuis 2017, six hauts fonctionnaires ont élu domicile à l’hôtel Roquelaure. Une moyenne d’un ministre par an qui appelle, à n’en pas douter, à une certaine accalmie… 

 

Notez ce post

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Les articles similaire à: Nouveau ministre de la Transition écologique en France
Comment obtenir les bonnes habitudes d'arrosage et d'humidité pour votre anthurium ?

Comment obtenir les bonnes habitudes d'arrosage et d'humidité pour votre anthurium ?

Les anthuriums s’avèrent souvent être des plantes d’intérieur délicates pour les débutants, mais la plupart de leurs problèmes les plus…
Comment forcer les hévéas à se ramifier et à pousser comme vous le souhaitez ?

Comment forcer les hévéas à se ramifier et à pousser comme vous le souhaitez ?

Soyons honnêtes, tout le monde aime les plantes d’intérieur qui nous récompensent par une croissance vigoureuse. C’est la raison principale…
Comment encourager votre Dracaena à se ramifier et à devenir plus buissonnant ?

Comment encourager votre Dracaena à se ramifier et à devenir plus buissonnant ?

Les propriétaires de Dracaena savent que ces plantes remarquables constituent un ajout fabuleux à une collection de plantes d’intérieur, car…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription