Comment procéder à une résiliation d’assurance habitation avec la loi Châtel ?


resiliation contrat loi chatel

L’assurance habitation est le seul moyen pour garantir votre responsabilité civile et peut vous être très utile en cas de sinistre. Dans plusieurs cas, vous aurez besoin de résilier votre contrat d’assurance habitation soit pour souscrire à une meilleure offre ou à cause d’un changement de situation.

Dans les années précédentes, il était très difficile de se libérer de son contrat d’assurance, il faillait suivre une démarche administrative très longue. Mais à présent, plusieurs lois ont été mises en place pour protéger les intérêts des assurés comme la loi Châtel. Alors, comment procéder à une résiliation d’assurance habitation avec la loi Châtel ?

Que stipule la loi Châtel ?

La démarche de résiliation d’une assurance habitation diffère selon la situation de l’assuré et de son contrat. La méthode la plus facile pour résilier un contrat d’assurance habitation est d’attendre son échéance. Tout d’abord, il faut savoir que l’assurance habitation est mise en place par un contrat d’une année renouvelable automatiquement. Vous avez le droit de mettre fin à votre contrat à son échéance, c’est-à-dire la date anniversaire de la signature.

Pour cela, vous devez envoyer votre demande de résiliation deux mois avant cette date, ce qui parait simple à première vue. Mais les assureurs avaient l’habitude de compliquer cette démarche en modifiant les dates d’échéance du contrat. À cause de cette pratique frauduleuse des agences d’assurance, les clients rataient les délais de résiliation et voyaient leur contrat être renouvelé malgré eux pour une nouvelle année.

Mais heureusement, une loi a été mise en place pour faire face à la reconduction abusive de contrat pratiquée par les assureurs. Cette loi s’appelle loi Châtel et son but principal est de faciliter la démarche de résiliation à l’échéance du contrat. Les assureurs sont aujourd’hui obligés de vous envoyer un avis d’échéance au moins 15 jours avant la date limite dans laquelle vous pouvez soumettre votre demande de résiliation.

Ce document doit vous rappeler que vous avez le droit de résilier votre contrat et vous indique les délais qu’il ne faut pas dépasser. Si votre agence d’assurance ne vous envoie pas un avis d’échéance et ne respecte pas les délais d’envoi, vous avez le droit de mettre fin à votre contrat immédiatement. Ceci est aussi possible si l’avis d’échéance ne mentionne pas que vous avez le droit de résilier votre assurance habitation.

Comment résilier son assurance habitation avec la loi Châtel ?

La résiliation d’une assurance habitation à travers la loi Châtel se fait par une démarche très simplifiée. Tout ce que vous avez à faire est d’envoyer par courrier une lettre de résiliation avec accusé de réception à votre agence d’assurance. Cependant, la démarche à suivre diffère selon la date d’envoi de l’avis d’échéance par l’assureur. Si ce dernier vous envoie l’avis d’échéance entre 15 jours et 3 mois avant la date limite de résiliation, vous pouvez envoyer votre courriel à n’importe quel moment avant cette date.

Si vous avez reçu le rappel de l’assureur moins de 15 jours avant la date limite de résiliation, vous avez un délai de 20 jours supplémentaires pour envoyer votre demande. Mais dans le cas où vous ne recevez aucun avis d’échéance, vous avez le droit de mettre fin à votre contrat à n’importe quel moment après la date anniversaire de sa signature.

Ainsi, la chose la plus importante est de respecter les délais d’envoi de la lettre résiliation à votre agence d’assurance. Il faut noter qu’il existe une autre loi appelée loi Hamon et qui est aussi très bénéfique pour les assurés. Cette loi stipule que vous avez le droit de résilier votre contrat d’assurance habitation sans donner de motif après la fin de la première année d’engagement.

Comment résilier une lettre de résiliation d’assurance habitation avec la loi Châtel ?

Pour que votre demande de résiliation soit acceptée, votre lettre doit comporter tous les éléments nécessaires. Vous pouvez télécharger un modèle prêt à être utilisé à partir de certains sites internet spécialisés dans le domaine des assurances. Cela va vous permettre de gagner beaucoup de temps surtout en sachant que ces modèles sont totalement gratuits.

Mais si vous voulez rédiger vous-même votre demande de résiliation, il faut respecter plusieurs consignes. Une lettre de résiliation d’assurance habitation avec la loi Châtel doit comporter les éléments suivants :

  • les coordonnées : nom, prénom, adresse ;
  • les coordonnées de l’assureur ;
  • l’objet : résiliation de contrat avec la loi Châtel ;
  • numéro du contrat ;
  • date de souscription ;
  • signature.

La loi Châtel a permis de mettre fin à la reconduction de contrat appliqué de façon frauduleuse par les agences d’assurance et a facilité la démarche de résiliation des assurances habitation.

Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *