Systèmes semenciers autonomes

Systèmes semenciers autonomes
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Pourquoi l’autonomie semencière est-elle cruciale pour l’autonomie alimentaire ?

Aucune transformation écologique de l’agriculture n’est envisageable sans la maîtrise locale, par les paysans, de la sélection des semences. Les changements climatiques sont toujours plus prononcés et chaotiques, ce qui exige d’adapter régulièrement la diversité variétale des cultures. Or les droits d’usage des paysans sur leur semence, de les reproduire, les multiplier, les échanger, les vendre, sont menacés par des cadres normatifs des semences industrielles (catalogue, droit de propriété COV et brevet…). Les variétés paysannes traditionnelles sont aussi dénaturées par les plantes génétiquement manipulées et brevetés (OGM) du commerce. Les organisations paysannes travaillent à reconstruire des droits collectifs et des systèmes semenciers autonomes pour protéger leurs semences et faire évoluer leurs plantes selon leurs besoins.

La véritable nature d’une semence paysanne

 

Lorsqu’on parle de ‘semence paysanne’ il faut distinguer deux choses :

  •  la semence paysanne issue d’une variété locale et renouvelée comme un patrimoine collectif ;
  • et la semence paysanne qui est une variété issue de la sélection dans une station de recherche et reproduite dans les champs de paysans.

Pourquoi ?

D’une part parce qu’il y a une différence de nature. Aujourd’hui les sélections de la recherche poussent de plus en plus vers l’obtention d’hybrides, de lignées pures ou même d’OGM. Il existe beaucoup de biotechnologies dans les sélections actuelles, que ce soit la transgénèse, le sauvetage d’embryon, la fusion de protoplastes ou encore la mutagénèse qui sont toutes des techniques de laboratoire. Les variétés issues de ces technologies ne sont pas toujours qualifiées de “génétiquement modifiées”, mais elles ne sont ni “naturelles” ni à la portée du paysan.

D’autre part, parce qu’elles n’ont pas le même statut juridique. La recherche publique n’a plus les moyens de soutenir des programmes autonomes et les sélections se font en partenariat avec le secteur privé. Et sur chaque variété sortie d’un laboratoire privé, il y a un droit de propriété intellectuelle (brevet, certificat d’obtention ou droit de marque) qui limite les droits des paysans à ressemer leur récolte sans verser de royalties. Et le risque aujourd’hui est qu’on confonde ces semences de variétés de la recherche que les paysans semenciers multiplient comme le voudrait le système officiel et qu’on les appelle “semences paysannes” sous prétexte qu’elles ont été multipliées dans les champs de paysans, alors qu’elles sont d’une nature différente et ont un statut différent de celui des semences paysannes qui sont elles issues de variétés locales et de la sélection paysanne avec un statut de droit collectif.

4/5 - (2 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les articles similaire à: Systèmes semenciers autonomes
Le saviez-vous ? La fibre optique est bien plus éco-responsable que la 4G/5G

Le saviez-vous ? La fibre optique est bien plus éco-responsable que la 4G/5G

Depuis quelques mois, le déploiement de la 5G crée de nombreuses controverses. Tandis que les industriels accueillent bien la nouvelle,…
Nouveau ministre de la Transition écologique en France

Nouveau ministre de la Transition écologique en France

En sixième position sur l’ordre protocolaire du gouvernement français, Amélie de Montchalin n’a eu d’autre choix que de quitter son…
Lutte contre le réchauffement climatique : il n'est pas trop tard

Lutte contre le réchauffement climatique : il n'est pas trop tard

N’en déplaise à certains climato-sceptiques, le réchauffement climatique est une réalité, il nous est chaque jour donné de pouvoir le…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription