Biodiversité animale en danger, il est temps de bouger


biodiversité animale

60% des populations d’animaux sauvages ont disparu de la Terre en moins de 50 ans! Pour cause principale, la destruction massive de leurs habitats naturels par les humains. Au jour d’aujourd’hui seul un quart des terres échappe encore aux activités humaines, jusqu’à quand? La biodiversité animale est en danger! Alors comment peut-on expliquer l’accélération de la disparition des animaux vertébrés ( oiseaux, mammifères, reptiles, amphibiens, poissons), et comment endiguer ce phénomène dramatique? On vous dit tout!

L’humain au cœur de tout, 1ère cause de danger pour la biodiversité animale:

L’humain est destructeur et la biodiversité animale et son déclin, peuvent en témoigner. Nous perdons chaque années de nombreuses espèces plus ou moins sauvages, comme les mésanges ou les rhinocéros. Pourquoi? Mais parce que nous détruisons leurs habitats, nous détruisons les littoraux, les forêts, la barrière de corail, forcément, les espèces qui y vivent, disparaissent.

On le sais, l’humanité est bien en train de coloniser la planète, seule 20% de terre, reste totalement vierge de toutes activités humaine, mais jusqu’à quand?

Mais pourquoi la biodiversité animale disparait:

  • Perte d’habitat,
  • dégradation des milieux naturels,
  • surexploitation,
  • réchauffement climatique
  • Agriculture et pêche intensives
  • La chasse et le braconnage

Ce sont ces nombreux facteurs qui sont bien à l’origine de la disparition des espèces animales. Il existe sur notre planète aujourd’hui, moins de 100 000 félins, toutes espèces confondus, comptant 20 000 lions et 3 900 tigres. Le braconnage ne cesse de faire des dégâts considérable sur la biodiversité animale.

Préservons la nature:

Comme on l’a dit, la dégradation de l’habitat des animaux est bien la 1ère cause de la disparition d’espèces, il faudrait donc protéger l’écosystème dans lequel ils vivent. Pour cela, lors de la Convention sur la diversité biologique de 2011, un plan stratégique à été mis en place, il faudrait préserver entre 30 et 40% des terres sinon la population humaine ne pourra même plus disposer de services essentiels à sa survie comme la purification de l’eau et de l’air qui se fait grâce à la biodiversité animale et végétale.

Même si les objectifs sont difficilement atteignables car mettre en place des aires protégées veut dire limiter les activités humaines dans ces surfaces, il ne faut pourtant rien lâcher, c’est un enjeu capital pour notre planète, l’humanité se met elle-même en danger en ne faisant rien!

Notre richesse économique ainsi que notre prospérité et notre qualité de vie sont adossées à ces fondamentaux qui sont en train de disparaître. La meilleure des choses à faire, c’est de protéger notre nature et notre biodiversité!

Biodiversité animale en danger, luttons contre le braconnage!

Certaines ONG sont là, elles, pour lutter contre le braconnage, comme l’ONG Panthera. Elle le dit bien, il faut faire en sorte que les parcs et pourtour des parcs nationaux, aient les moyens réel de pouvoir protéger les animaux. Il faudrait mettre en place des patrouilles, des réseaux de renseignement, comme pour la lutte contre le terrorisme et faire en sorte de protéger nos animaux!

Pour les espèces protégées, l’engrenage du braconnage est infernal. Plus elles sont rares et plus leurs produits dérivés sont convoités, accentuant ainsi d’autant plus leur disparition.

Les éléphant d’Afrique en sont les principales victimes, plus de 25 000 individus sont tués chaque année pour leur ivoire, menaçant de disparition certaines population d’Afrique centrale et de l’ouest.

Mais il y en a tellement d’autres, comme les rhinocéros, les tigres ou même les tortues marines, subissant le même sort. Il est grand temps de mettre en place des mesures beaucoup plus radicales pour la lutte contre le braconnage!biodiversité animale en danger

Modifions notre façon de consommer:

Pour éviter que la disparition de vertébrés n’accélère il faut des mesures concrètes, changeons notre modèle agricole, diminuons les importations d’huile de palme et de soja, responsables de la déforestation en Amazonie et en Asie du Sud-Est.

Mais le bœuf et la viande que nous mangeons en général, contribue également à la disparition du vivant, les forêts qui sont rasées, sont remplacées par des exploitations de monocultures intenses du soja, qui est ensuite donné aux animaux que nous allons manger par la suite.

Cela vous parait peut-être tellement loin, mais la viande que vous mangez à un sérieux impact direct sur la déforestation de l’Amazonie. En diminuant notre consommation de viande, individuellement, nous pourrons diminuer notre propre impact sur les déforestations et donc la disparition des espèces.

De petits gestes au quotidien, peuvent avoir un gros impact sur la biodiversité, consommons moins, utilisons moins de technologies polluantes, moins de plastique, baissons notre consommation de vêtements, etc… De nombreuses mesures peuvent être mises en place par tous, devenons éco-responsable.

Revenons en détails sur les causes de la disparition de cette biodiversité animale:

L’impact négatif de l’Homme sur notre biodiversité animale et végétale est vraiment immense, l’Homme est devenu une force qui modifie totalement la planète:

  • La déforestation, l’agriculture intensive et la surexploitation! Particulièrement néfaste pour notre ensemble environnemental, surtout pour certaines espèces vulnérable. Les orangs outans d’Indonésie par exemple, sont décimés, leur habitat est détruit pour y mettre en place des champs de palmiers pour l’huile de palme!
  • La médecine traditionnelle chinoise n’est pas en reste malheureusement, elle détruit la biodiversité pour accéder aux écailles de pangolins, c’est l’animal le plus braconné au monde et pourtant pas le plus connus, les cornes de rhinocéros et les os de tigres se revendent également à pris d’or en Chine, leurs commerces sont dévastateurs.
  • La pollution plastique et la pollution sonore! Elles affectent la faune terrestre et marine, en perturbant la reproduction, la recherche de nourriture et la création de groupes. Nous avons pu constater que l’abondance de bruits dans les océans favorise grandement les collisions entre les navires et les cétacés complètement désorientés.
  • Le réchauffement climatique! Il perturbe les écosystèmes, rend les océans plus acide et pousse de nombreuses espèces à migrer, rayant également des îles entières de notre carte. Cela favorise également l’émergence de nombreuses espèces envahissantes.

Vous l’aurez compris, notre planète va mal et cela vient en partie de la disparition de notre biodiversité animale, essentielle pourtant à la survie de l’Homme. Si l’homme veut continuer de vivre de nombreuses années sur Terre, grâce à ce que nous offre gratuitement la nature, il faut penser préservation!

 

 

 

 

5/5 - (1 vote)

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *