Gestion des déchets des collectivités, un rôle majeur à jouer

Gestion des déchets des collectivités, un rôle majeur à jouer
cecile du blog bede asso

Cecile – Rédactrice pour le blog

Voila 3 années que j’ai décidé de mettre mon énergie pour la protection de la planète. J’ai rejoins l’équipe de bede-asso.org afin de partager des conseils et astuces sur divers sujets de société. N’hésitez pas à me laisser des commentaires ou à m’adresser un mail afin d’échanger ensemble. 

 
Sommaire de l'article

Vous êtes en charge de la gestion des déchets ménagers et ceux de certaines activités économiques ? Vous avez également un rôle majeur à jouer sur le plan de la prévention et plus particulièrement depuis le 1er janvier 2012, date à laquelle il vous revient de mettre en œuvre des programmes locaux de prévention des déchets ménagers et assimilés.

Avec en moyenne 365 kg d’OMA (Ordures ménagères et assimilées) produits par an et par habitant (auxquels il faut ajouter environ 225 kg déposés en déchèteries), la production de déchets ménagers et assimilés se stabilise depuis quelques années.

Le meilleur déchet reste celui qu’on ne produit pas !

gestion dechet

La prévention des déchets contribue ainsi, non seulement à la préservation des ressources et à la diminution des gaz à effet de serre mais elle présente également un véritable intérêt économique en baissant sensiblement les coûts de collecte, de traitement des déchets et en étant source d’activités et de création d’emplois.

Comment optimiser la gestion des déchets ?

Vous pouvez mettre en œuvre tout un panel d’actions concrètes visant à :

  • développer la prévention, c’est-à-dire la réduction de la quantité et de la nocivité des déchets produits par les ménages mais également par les acteurs économiques de votre territoire,
  • et pour les déchets qui ne peuvent être évités, inciter les citoyens à trier toujours plus et mieux.

Pour réduire l’impact environnemental, économique et sanitaire des déchets, il est indispensable que vous agissiez à l’échelle de votre territoire sur  la prévention et le tri des déchets

Pour faire appel à des professionnels et obtenir des conseils, rendez-vous sur ce site !

Agir dans ses services

Pour entraîner l’adhésion des différents acteurs du territoire à la réduction des déchets, il est essentiel que vous soyez exemplaire en la matière et à cette fin que vous mettiez en œuvre des plans d’actions significatifs au sein de vos propres services et des établissements dont vous avez la responsabilité.

Deux axes d’action privilégiés :

  • Dans vos propres services en identifiant vos gisements de déchets (bureaux, cantines, espaces verts…), en formant et mobilisant vos agents, en prenant des mesures concrètes pour réduire la production des déchets (impression recto-verso, compostage des biodéchets, usage de vaisselle réutilisable…), en améliorant le tri des déchets non évités…
  • Dans vos domaines de compétence et d’intervention : crèches, écoles, maisons de retraite, sites touristiques… Vous pouvez impulser des démarches de prévention et de gestion des déchets dès l’amont d’un projet. Dans le cahier des charges de la construction d’un bâtiment, vous pouvez par exemple, rédiger des clauses relatives à l’utilisation de matériaux et procédés plus respectueux de l’environnement, ou préconisant la réduction de certains déchets (actions sur les conditionnements de certains matériaux) ou une meilleure gestion des déchets produits pendant le chantier.

Pour mobiliser l’ensemble des acteurs de votre territoire à la réduction des déchets, donner l’exemple est une des clés de succès.

Convaincre et mobiliser

Pour interpeller, convaincre les acteurs de votre territoire et les aider à modifier leur comportement, il est essentiel de leur diffuser les bonnes pratiques via la mise en place d’actions de sensibilisation et d’incitation au passage à l’acte notamment dans le cadre de plans et programmes de prévention des déchets.

Les solutions

Pour diffuser les bonnes pratiques, vous pouvez vous  appuyer sur les principes suivants :

  • identifier des catégories homogènes d’usagers et d’acteurs implantés sur le territoire : commerces, associations, administrations, entreprises…
  • définir des objectifs spécifiques et quantifiables adaptés à chaque catégorie d’usagers et d’acteurs identifiés,
  • créer ou choisir les actions de sensibilisation, les bonnes pratiques et les messages qui correspondent spécifiquement aux usagers et aux acteurs identifiés,
  • créer ou identifier les meilleurs réseaux de diffusion des messages, en s’appuyant sur des partenaires locaux, accompagnés dans la durée.

L’essaimage de bonnes pratiques est indispensable mais elle repose sur la connaissance du terrain, la formalisation qui en est faite et l’accompagnement des partenaires locaux dans la durée.

5/5 - (3 votes)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Les articles similaire à: Gestion des déchets des collectivités, un rôle majeur à jouer
Pratiquez le pique-nique écologique !

Pratiquez le pique-nique écologique !

Il n’est pas rare de retrouver des déchets sur le lieu où un pique-nique a été organisé. Pourtant, nous sommes…
Cinq gestes pour contribuer à un meilleur environnement

Cinq gestes pour contribuer à un meilleur environnement

Nous sommes assaillis d’informations alarmantes tous les jours : la planète va mal et les ressources s’amenuisent. Si de nombreux…
Le Monstera Deliciosa peut-il vraiment purifier l'air de votre maison et de votre bureau ?

Le Monstera Deliciosa peut-il vraiment purifier l'air de votre maison et de votre bureau ?

Le Monstera Deliciosa fait partie des plantes d’intérieur les plus en vogue, et il est facile de comprendre pourquoi. Elles…

Êtes vous un gros pollueur ?

Calculez votre emprunte écologique

Répondez au 15 questions pour connaitre votre pourcentage écologique.

Résultat immédiat et sans inscription