Maven Moment : Maquillage – Ingrédients toxiques et déchets d’emballage


Au début des années 1900, lorsque grand-mère Jennie était jeune, les filles «décentes» ne portaient jamais de maquillage. Elle n’était même pas autorisée à porter du rouge à lèvres à son mariage. Les seules filles qui portaient du rouge, de la poudre pour le visage ou du rouge à lèvres étaient des « claquettes ». Ma mère portait parfois du rouge à lèvres. Elle s’en frottait aussi les joues pour un peu de couleur. Mais le seul tube était tout ce dont elle avait besoin ; elle ne s’est jamais maquillée pour les yeux.

Je ressemble plus à maman dans mon style de maquillage, à une différence près. J’aime définir mes sourcils et mes yeux avec un petit crayon eye-liner. Chaque jour, je me maquille au travail pour « illuminer mon visage ».

Parce que je suis préoccupé par l’exposition à des ingrédients toxiques, j’ai essayé la voie DYI. J’ai obtenu des recettes de maquillage naturel sur Internet en utilisant des ingrédients comme du cacao et de la poudre de betterave, de la cire d’abeille, du miel et même de la poudre de charbon pour les sourcils. Malheureusement, je l’ai trouvé désordonné et les produits résultants incohérents en termes de qualité, d’application et de stockage.

Ma solution au problème de l’exposition aux toxines est de consulter la base de données EWG Skin Deep, qui évalue les produits en fonction des dangers des ingrédients tels que le cancer, la toxicité pour la reproduction et les allergies. Je peux généralement trouver une gamme de produits vérifiés EWG qui répondent à mes besoins.

J’ai acheté deux produits : le crayon pour les yeux Anastasia (un produit pratiquement sans déchets) et un multistick ILIA, qui est un fard à joues et un rouge à lèvres tout en un (tout comme maman : un tube pour deux usages !). Ils ont même un programme de recyclage pour les clients américains – jusqu’à cinq conteneurs vides par mois. Cela vaut toujours la peine de trouver des produits de maquillage plus sûrs et d’étudier les options de recyclage.

Je n’ai pas encore abandonné le maquillage DIY, mais c’est définitivement un projet de week-end ! Si ça ne marche jamais, je peux toujours ajouter la poudre de betterave à ma soupe et utiliser la poudre de cacao dans le chocolat chaud, donc je ne gaspillerai pas les ingrédients.

Notez ce post

Pas de commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *